Édition du 23 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Pourquoi l'écoféminisme ?

Dans le cadre des mobilisation contre le Sommet de Glasgow COPS 26, à Québec, le 6 novembre 2021 des organisations communautaires, féministes et étudiantes ont organisé une manifestation . Voici l’allocution du Regroupement des Groupes de Femmes de la Capitale nationale prononcée à cette occasion et qui porte sur la notion de l’écoféminisme. Pourquoi faut-il ajouter cette dimension dans notre compréhension de l’écologie.

Pourquoi écoféminisme ?

On nous demande parfois en quoi les luttes écologistes sont féministes. L’écoféminisme, c’est combattre le capitalisme, le patriarcat, le colonialisme qui se servent des femmes en les exploitant gratuitement, et en tolérant des violences de toutes sortes pour les maintenir en état d’asservissement.

Tant que le capitalisme, le patriarcat, le colonialisme seront défendus par les dirigeants et les multinationales qui se rencontrent actuellement à la COP26, nous ne pourrons éviter de frapper un mur.

Tant que le profit et l’argent dirigeront nos gouvernements, nous ne pourrons éviter la catastrophe climatique. Et les inégalités sociales continueront de se creuser. Ce sont les personnes les plus vulnérables, les plus pauvres, les personnes racisées, les personnes âgées, les enfants, les femmes qui sont frappées de plein fouet.

L’écoféminisme c’est prendre soin de la terre et prendre soin des humains.

Covid et catastrophes à venir

Pourquoi parler d’écoféminisme ?

Parce qu’il faut parler des crises écologiques mais aussi valoriser le travail des femmes.

La covid 19 a mis en évidence la nécessité de prendre soin des gens. Les femmes ont été en première ligne pour les communautés en santé, en alimentation, en éducation. L’importance de leur travail a été mis en évidence. Pourtant ces tâches sont encore sous payées, effectuées dans des conditions difficiles et non valorisées. Parlez-en aux femmes racisées dans les CHSLD privés.

Mais la Covid n’est qu’un avant goût de ce qui nous attend dans l’avenir soit des inondations , des feux de forêts des températures au-delà du 40 degrés, des pluies et des ouragans Responsable de la gestion domestique, les femmes travailleront fort pour reconstruire un semblant de vie familiale. Ménagère un jour, ménagère toujours mais toujours gratuitement. Et souvent au mépris de leur santé.

L’écoféminisme c’est de mettre en évidence tout le travail réel des femmes. Ce travail invisible et gratuit qui construit le tissu social.

L’écoféminsime c’est pour faire reconnaître la valeur réelle du travail des femmes.

Situation internationale

Pourquoi parler d’écoféminisme ?

Parce que 50% de l’humanité sont des femmes et 70% des pauvres dans le monde sont des femmes et la situation a empiré avec la Covid.

Les femmes ont 14 fois plus de risque de mourir lors de catastrophes climatiques qui peut s’expliquer par un plus faible accès à l’information, par la moins grande mobilité des femmes, qui doivent s’occuper de leurs enfants et de leurs proches.

L’intensification des violences vécues par les femmes et les filles est en lien direct avec les effets de la crise climatique. On peut penser aux violences vécues à l’intérieur du foyer, aux risques de traite et aux violences sexuelles subies lors de déplacements de population

L’écoféminisme, c’est de refuser l’exploitation de nos corps, de nos terres et de nos territoires

Les femmes ont leurs mots à dire

Les gouvernements doivent s’attaquer aux causes profondes de la crise climatique. La Cops 26 ne nous laisse pas grands espoirs. A la Cops 26 où sont les pays du Sud, où sont les personnes qui vivent les plus grands impacts de la crise climatique ? Les femmes y ont peu de parole, peu de pouvoir et peu d’écoute.

Les gouvernements préfèrent leur copinage avec les industries fossiles que de garantir la survie de l’humanité. Il nous faut donc lutter pour une transformation radicale des rapports de pouvoir. Les droits des femmes et des personnes qui vivent différentes formes d’oppression doivent être respectés. La lutte contre les dérèglements climatiques passe par l’élimination des inégalités entre les femmes et les hommes.

Est donc ainsi poser la question de la démocratie et d’un autre type de société. Les groupes de femmes vont demeurer mobilisés pour que les femmes puissent prendre leur place et qu’un autre monde soit possible.

Il faut changer le système pas le climat pour une société plus juste et égalitaire

Pour la sauvegarde de notre climat
Abolissons l’patriarcat

Dans les familles le virage vert
Repose sur le travail des mères

À qui l’profit ? Au un pourcent
À qui le prix ? Femmes et enfants

Les câlisses de capitalistes
On vous attend nous les féministes

La voix des femmes est menacée
La planète exploitée

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...