Édition du 15 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Amazonie et réchauffement climatique

Pourquoi l’Amazonie est-elle importante ?

photo et article tiré de NPA 29

Trois questions fondamentales

Il y a ceux qui disent que l’Amazone est le poumon du monde, alors nous devrions tous nous inquiéter de la déforestation et du brûlage. D’autres soutiennent que c’est un territoire fertile qu’il faut explorer pour profiter à l’économie brésilienne.Nous vous aidons à distinguer les vérités des mythes et nous vous expliquons pourquoi vous devriez vous soucier de l’Amazonie.

.

L’Amazonie est-elle le poumon du monde ?

Non. Cette idée part d’un calcul de la forte production d’oxygène dans le processus de photo-synthèse des arbres d’Amazonie. Cependant, dans une situation d’équilibre, toute forêt est neutre : en d’autres termes, la quantité de carbone qu’elle fixe par le processus de photosynthèse est égale à la quantité qu’elle libère.

Plus de la moitié de l’oxygène dans le monde (55%) est généré par des algues (phytoplancton). Ce qui est produit en Amazonie, des chercheurs qui prétendent que çà représente environ 20% de l’oxygène dans le monde et d’autres qui affirment ne représenter que 0,001%. (d’autres 6% blog)

Les destructions en Amazonie affectent-t-elles le reste du monde ?

Oui, même si ce n’est pas le poumon du monde, l’Amazonie joue un rôle clé dans la régulation du climat mondial. Les forêts tropicales ont des arbres à feuilles persistantes qui stockent du carbone. La combustion libère du carbone dans l’atmosphère et renforce l’effet de serre qui provoque le réchauffement de la planète et le changement climatique.

En outre, une forêt tropicale humide couvre 75% de ses besoins en eau. La plupart des eaux de pluie sont absorbées par les plantes et renvoyées dans l’atmosphère sous forme de vapeur d’eau. Chaque arbre amazonien rejette 300 à 1 000 litres d’eau par jour dans l’atmosphère. Avec la déforestation, les précipitations ne sont pas absorbées par les plantes et deviennent un ruissellement et augmente le débit des rivières.

Cette eau ne revenant plus dans l’atmosphère, les précipitations dans la région vont diminuer et devenir irrégulières. Un autre résultat est que cette pluie va à d’autres régions du Brésil, un phénomène qui est maintenant connu sous le nom de « rivières en vol » et il influence également les courants océaniques.

La forêt amazonienne est-elle extrêmement fertile ?

Les sols de la forêt amazonienne sont anciens, acides et très pauvres. La plupart des sols sont si durs qu’ils sont même considérés comme des roches.

Comment la forêt survit-elle ? Elle obtient les nutriments grâce à une sorte de système de recyclage. Lorsque la forêt est défrichée pour planter des cultures agricoles, les cultures peuvent être abondantes les première et deuxième années, mais après la chute est stupéfiante.

Comme le processus de recyclage n’existe plus, les nutriments s’épuisent rapidement. De plus, la moyenne d’âge des arbres est d’environ 200 ans, mais 200 ans ne suffiront pas pour rempla-cer tout ce qui a été perdu. Dans les zones agricoles abandonnées, des « forêts secondaires » peuvent apparaître, mais elles n’auront pas la même diversité ni les mêmes nutriments.

https://www.contasconnosco.pt/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Amazonie et réchauffement climatique

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...