Édition du 21 décembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

12 jours d’actions contre les violences faites aux femmes : Prise de parole du 25 novembre

Aujourd’hui le 25 novembre c’est le lancement des 12 jours d’actions contre les violences faites aux femmes. Aujourd’hui, on sonne l’alarme et on est venu dire au Gouvernement de se réveiller, qu’il y a urgence d’agir. Que les violences faites aux femmes et les féminicides c’est assez ! Merci d’être là et d’être venue sonner l’alarme avec nous ! J’invite Catherine de la Maison de Marthe, à prendre la parole.

photo Regroupement des Groupes de Femmes Capitale nationale

Ce n’est pas par hasard, qu’on est ici juste à côté du Palais de justice
En décembre, l’an dernier, le comité transpartisan sur l’accompagnement des victimes de violence conjugale et sexuelle a sorti le rapport Rebâtir la confiance. Rebâtir la confiance parce que les victimes de violences ont perdu confiance dans le système de justice. (5% des victimes d’agressions sexuelles portent plaintes et 3 cas sur 1000 conduisent a des accusations. )

Le rapport émettait 190 recommandations, dont celle de la création d’un tribunal spécialisé.

Aujourd’hui on est venu demandé au Gouvernement, ce qu’il a fait de ces 190 recommandations ? Oui, il y a des avancées pour le tribunal spécialisé, mais on peut faire beaucoup plus encore !

Nous voulons plus que des paroles, nous voulons des actions !

Slogans : nous voulons des actions !

Vous voyez ces silhouettes ?

La première n’a rien dessus. Elle représente les femmes qui n’ont pas vécu de violence. Nous ne voulons pas qu’elles en vivent ! Les femmes ont le droit de vivre libres, en sécurité et sans violence !

La deuxième représente celles qui ont subi différentes formes de violences.

- C’est une femme qui vit avec un conjoint qui contrôle toutes ses dépenses.

- C’est une jeune femme qui a été violée après avoir eu du GHB dans son verre

- C’est une femme âgée qui se fait rabaisser par son conjoint depuis des années

- C’est une femme qui reçoit des messages haineux et des menaces de mort de son ex-conjoint.

La dernière représente toutes les femmes qui ont été tuées parce qu’elles sont des femmes. En 2021, à ce jour au Québec, il y a eu 18 féminicides.
Un seul féminicide c’est déjà trop ! 18 femmes tuées, c’est impensable !

Plus aucune femme ne doit mourir en raison des violences !

C’est assez ! On sonne l’alarme, car on est en état d’alerte !

Pas une de plus !

Nous ne tolérons pas la violence faite aux femmes !

On ne veut plus que les femmes soient violentées et meurent !

Nous voulons que les femmes vivent sans violence, libre, en sécurité et sans peur.

Nous ne tolérons plus l’inaction du Gouvernement !

On veut que le gouvernement mette en place un filet de sécurité et s’attaque réellement aux problèmes de violence. Nous voulons que les femmes soient protégées.

Nous voulons que le Gouvernement de la CAQ se presse d’agir pour sauver nos femmes afin d’éviter de nouvelles victimes !

Arrêtons de protéger les agresseurs, et de donner des sentences bidons !

Nous voulons un véritable tribunal spécialisé qui accompagne les victimes du début à la fin et qui redonne confiance aux femmes dans le système judiciaire.

Que tous les intervenants psychosociaux et judiciaires qui travaillent auprès des victimes soient formés. Pas juste les juges.

Nous voulons que les victimes aient droit au même traitement partout au Québec. Pas juste dans les grands centres.

Nous voulons que toutes les victimes ait la même chance de faire leurs démarches dans le respect et sans peur.

C’est assez ! On sonne l’alarme, car on est en état d’alerte !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...