Édition du 6 décembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique d’austérité

Québec solidaire réagit aux propos du Ministre Moreau - « L'ingérence, les menaces et la mauvaise foi du ministre bad cop doivent cesser ! »

Amir Khadir trouve scandaleuses les menaces du ministre des Affaires municipales à l’endroit de Laval et Longueuil. « Ce n’est pas la hausse des taxes que ne digère pas le gouvernement ! Ce qui le met en rogne, c’est le fait que les maires de deux des plus grandes villes du Québec révèlent les effets concrets de l’austérité ! ».

« Le gouvernement Couillard tente par tous les moyens de soumettre les villes à l’idéologie de l’austérité et d’en camoufler les effets. M. Moreau semble avoir hérité du rôle de "bad cop" dans cette histoire. La menace ouverte proférée par M. Moreau de suspendre les transferts versés aux municipalités qui choisiraient d’augmenter leurs taxes en 2015 pour éponger les compressions imposées par le gouvernement est inadmissible » s’insurge le député de Mercier, qui rappelle que les villes ont l’obligation légale d’équilibrer leur budget. « Si elles décident de hausser les taxes pour équilibrer un budget mis à mal par le pacte fiscal qui leur a été imposé par le gouvernement Couillard, c’est leur choix. C’est aux citoyen.ne.s de Laval et de Longueuil de juger la décision de leurs élus et de les sanctionner le cas échéant, pas au ministre bad cop du caucus libéral, dont l’ingérence est inacceptable » a déclaré Amir Khadir.

La réaction du ministre des Affaires municipales a mis le feu aux poudres du monde municipal « parce que la mauvaise foi de M. Moreau est d’autant plus flagrante qu’il menace deux villes qui ont choisi d’établir un lien entre la hausse de taxe et l’austérité libérale. D’autres municipalités, dont celle de Montréal, bousculées par les mêmes compressions et la même obligation légale, ont annoncé d’importantes hausses de taxe foncière sans que le gouvernement rechigne. Cette manœuvre purement idéologique ajoute au caractère scandaleux de l’ingérence affichée par le gouvernement Couillard au mépris pur et simple de la légitimité démocratique des élus municipaux » continue le député du comté de Mercier.

Québec solidaire est d’avis que le gouvernement est mal placé pour faire la leçon aux élus municipaux en matière de hausse de taxes ou de saine gestion des finances publiques. « Le gouvernement vient de hausser certaines taxes et tarifs alors qu’il avait promis de ne pas prendre cette voie en campagne électorale. Et plutôt que d’assurer une saine gestion des finances publiques en limitant le gaspillage des fonds en contrats gonflés et en cadeaux inutiles aux milieux affairistes, tous les gouvernements précédents, péquistes ou libéraux, ont pelleté dans la cour des municipalités des responsabilités et diverses compressions budgétaires. Les municipalités ont bien fait de ne pas respecter le vœu de silence que leur imposait implicitement le gouvernement » déclare M. Khadir.

Sur le même thème : Politique d’austérité

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...