Édition du 3 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

Racisme systémique à Montréal : la Ville à l'heure des actes

Diversité artistique Montréal (DAM) présentait cette semaine son mémoire dans le cadre de la consultation sur le racisme et la discrimination systémiques dans le champ de compétence de la Ville de Montréal.

DAM salue la mobilisation citoyenne qui a permis la tenue d’une consultation sur cet enjeu trop longtemps ignoré et qui démontre une fois de plus la pertinence des leviers démocratiques et la vitalité de la société civile.

Selon DAM, la Ville de Montréal a un devoir d’exemplarité, de cohérence et d’équité pour assurer à tou-te-s les Montréalais-e-s le même traitement, le même service et les mêmes opportunités ainsi que pour déconstruire le racisme systémique qui imprègne les politiques, les pratiques et les règlements. Elle a le pouvoir, mais aussi la responsabilité, de prendre action pour contrer un phénomène qui touche un nombre grandissant de ses citoyennes et citoyens. À l’échelle institutionnelle, Montréal doit rattraper son retard et se poser en tête de pont pour le Québec.

En conformité avec sa mission, la contribution de DAM se limite au domaine artistique et culturel, ce qui ne l’empêche pas de faire la démonstration que le racisme est un système d’oppression dont les manifestations en arts et en culture sont à la fois la conséquence et le véhicule.

DAM s’est inspiré de son rapport « Pour un processus d’équité culturelle », dévoilé en novembre 2018, et des témoignages recueillis à l’occasion d’une activité contributive citoyenne pour adapter les recommandations aux problématiques municipales et aux domaines d’intervention de la Ville en culture.

Engagé à faire reconnaître le racisme systémique, ses manifestations et ses répercussions dans le domaine artistique et culturel, DAM suivra avec attention les conclusions de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM). En parallèle, DAM prend les reines d’un chantier de concertation auprès d’organisations et d’institutions artistiques et culturelles qui s’étalera sur plusieurs années et qui mènera à la mise sur pied d’un plan d’action en la matière.

RECOMMANDATIONS

DAM préconise une posture en quatre temps : reconnaissance, engagement, transparence, imputabilité.

ACCUEIL ET SENSIBILISATION

•Que la Ville de Montréal offre aux membres de son personnel, quel que soit leur statut, des formations anti-racistes, incluant l’approche intersectionnelle, les micro-agressions ainsi que les biais implicites, accompagnées de dialogues pour favoriser une réflexion collective et individuelle sur le partage des privilèges dans une perspective de justice sociale.

•Que la Ville de Montréal prenne conscience des répercussions sociales de la fausse représentation des personnes et communautés racisées et réévalue son rôle d’éducation du grand public sur les enjeux et réalités du racisme systémique.

•Que la Ville de Montréal développe une campagne de sensibilisation sur le racisme et l’équité dans le cadre des programmations des bibliothèques et des Maisons de la culture. Les contenus pourraient prendre la forme de courts-métrages, d’animations, d’ateliers, d’activités scolaires, etc.

•Que la Ville de Montréal collabore avec des artistes racisé-e-s pour intervenir dans la programmation des bibliothèques.

REPRÉSENTATION

•Que la Ville de Montréal adopte une charte éthique et déontologique pour contrer la sous-représentation et les fausses représentations des personnes et communautés racisées.

•Que la Ville de Montréal développe des quotas ou cibles chiffrées afin de rattraper le retard en termes de représentation démographique de la ville au sein de son personnel, accompagnée d’une analyse d’impacts et de satisfaction des publics ciblés.

•Que les Maisons de la culture mettent en place des comités de citoyen-ne-s pour contribuer à l’élaboration de la programmation et à la réflexion entourant le renouvellement des publics.

•Que les Maisons de la culture procèdent à une analyse de la composition ethnoculturelle des publics et que les résultats soient accessibles publiquement.

•Que l’évaluation annuelle des employé-e-s de la Ville tienne compte de l’atteinte et des efforts réalisés pour l’atteinte des cibles de représentativité.

•Que la Ville de Montréal prévoie des procédures disciplinaires à l’encontre des membres de son personnel pour des motifs de discrimination à caractère racial et religieux.

COMMUNICATION

•Que la Ville de Montréal assure une traduction systématique en français et en anglais de son site internet et de ses différentes brochures informatives.

•Que la Ville de Montréal valorise les compétences linguistiques des employé-e-s allophones et autochtones en leur donnant un statut de personnes ressources, notamment afin de bonifier l’accès aux services pour les citoyen-ne-s.

•Que la Ville de Montréal évalue et rende publics les impacts de ses mesures incitatives pour favoriser l’inclusion et l’équité.

•Que Accès culture propose un processus clair et transparent pour la mise sur pied des programmations des Maisons de la culture.

RÉSEAU ET RECRUTEMENT

•Que tout employeur rattaché à la Ville de Montréal affiche systématiquement les opportunités d’emploi et de contrats, incluant des critères d’évaluations qui seront utilisés.

•Que la Ville de Montréal constitue, en collaboration avec les organismes de service, une banque de candidatures d’artistes en vue de combler les besoins ponctuels ou récurrents.

•Que le Conseil des arts de Montréal, en collaboration avec les associations professionnelles, définisse des mécanismes de reconnaissance et d’équivalence pour reconnaître la valeur des expériences professionnelles et compétences acquises à l’étranger.

•Que le processus de recrutement soit accompagné d’un processus de recherche active de candidatures issues de communautés racisées.

FINANCEMENT

•Que la Ville de Montréal demande aux organismes qui reçoivent des subventions de fournir une analyse d’impacts concernant leurs initiatives d’inclusion.

Lire le mémoire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...