Édition du 18 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Tarification sociale pour développer Montréal

Tarif solidarité : Avantager clairement les utilisateur-trice-s du transport collectif et surtout ceux et celles qui n’ont pas de "char" !

Objectif : Taverser Montréal en moins de temps en transport en commun qu’en auto solo et avec de meilleurs tarifs. Il faut beaucoup plus d’autobus que maintenant, qu’ils passent plus souvent, en étant moins entassés, etc.

Les circuits doivent être beaucoup plus rapides, sur davantage de voies réservées ou semi-réservées. Voir http://bit.ly/1FEfxZ3.

"Par dessus" des circuits locaux, ça prend des circuits Surligne Super-Express, avec des arrêts distancés d’environ 1 kilomètre, qui fait que les déplacements ne sont pas constamment arrêtés. Les embarquements doivent être les plus rapides possible, notamment avec les nouvelles valideuses qui s’en viennent bientôt.

Par exemple, le circuit 467 est en surligne avec le 67 St-Michel. Mais le supposé express 467 est constamment arrêté avec 2 fois trop d’arrêts !

En revenant du travail, en traversant la ville, il faut que l’utilisateur-trice passe moins de temps dans le transport en commun, qu’une autre personne en déplacement, mais dans son auto solo.

Après le travail, l’utilisateur-trice du transport en commun veut être plus rapidement avec sa famille, et il-elle fait le meilleur choix, celui du transport collectif.

Pour atteindre cet objectif, il faut une pression plus forte sur le gouvernement, pour qu’il trouve plus d’argent pour avantager clairement l’utilisateur du transport collectif.

Pour ça, il doit y avoir BEAUCOUP PLUS de gens utilisant le transport collectif.

La tarification sociale amènera nécessairement beaucoup plus d’utilisateur-trice-s et un achalandage accru. Et j’ose croire qu’il s’agira d’adeptes du transport collectif, qui s’en feront les propagandistes !

Cet achalandage accru donnera davantage de la part des subventions, surtout fédérales, basées sur le nombre d’entrées payantes.

Comment un nouveau titre et la tarification sociale pourraient devenir le signal pro-transport-collectif tant attendu ?

Ça prend plusieurs options tarifaires pour satisfaire les différents besoins des usager-ère-s. Mais ça prend surtout au moins un titre simple, pas cher et facile à utiliser.

Actuellement (février 2019), par exemple, pour partir de chez soi et y revenir, ça coûte environ 6$. Pour un 24 heures illimité, ça coûte 10$.

Ça prend un nouveau titre, que l’on pourrait appeler "Dans la même journée", et qui serait valide entre 06h00 et 05h59 le lendemain.

Le nouveau titre, "Dans la même journée",
- coûterait 6$ comme tarif de base,
- 3$ tarif social volet no 1 (revenus "annuels faibles", soit de moins de 20,000 $),
- et $1,50 volet social no 2 (revenus "annuels très faibles", soit de moins de 12,000 $).

Pour les ayants droit à la tarification sociale, volet 3a, avec les années, ça pourrait devenir gratuit la fin de semaine, les jours fériés, les jours de grands froids ou de canicule, les jours de smog, etc.

Le tarif social volet 3b, pourrait aussi éventuellement prévoir une gratuité sur des circuits spécifiques, comme, par exemple, pour désengorger la ligne orange de métro.

Avec ce titre "Dans la même journée", l’utilisateur-trice paye qu’une fois par jour, dans le réseau, entre 06h00 et 05h59 le lendemain.

Par exemple, avec ce nouveau titre, s’il-elle prend le bus près de chez lui-elle à 7h00, l’utilisateur-trice pourrait revenir plus tard, dans la journée, dans la soirée ou dans la nuit qui suit cette soirée. Le lendemain, il-elle pourrait, par exemple, entrer dans le bus à 18h00, et revenir aussi dans la même soirée ou dans la nuit.

Avec le titre "Dans la même journée", l’utilisateur-trice doit pouvoir aller où il-elle veut, dans les bus et dans le métro, dans tous les sens, sans la limite de 120 minutes comme actuellement, pour des passages simples.

Et l’utilisateur-trice du transport collectif doit pouvoir aller dans toutes les zones, Longueuil, Montréal, Laval, etc. Est-ce que l’automobiliste solo doit composer avec de telles zones par des péages ?

Pour moins de "chars" dans le centre-ville de Montréal

Si on obtient cette simplicité de tarif et cette facilité de déplacement, c’est certain que beaucoup d’automobilistes solos, qui prennent occasionnellement le TEC, vont délaisser progressivement leur "char", pour prendre de plus en plus souvent le bus et le métro. Et bien des jeunes vont mettre leur argent ailleurs qu’en achetant leur première auto.

Avantager clairement les utilisateur-trice-s du transport collectif et non plus les autos solos, c’est aussi au moins DOUBLER les voies dédiées au transport collectif.

Ça va ralentir la circulation automobile et ça va faire moins de stationnements en bord des rues des voies réservées ou semi-réservées. Mais on a pas le choix de faire ça, afin de décongestionner Montréal !

Comment utiliser la refonte de la tarification pour diminuer la congestion autos solos ?

Par exemple, ça devrait coûter moins cher de prendre le transport collectif si on travaille proche d’où on habite. Favoriser cette "proximité boulot-dodo" permettrait aussi plus de déplacements actifs, soit par exemple, à pied et à vélo.

Il faut trouver d’autres idées pour tarifer les longs déplacements en solo qui passent par les ponts. Vite, l’ARTM, il faut faire des remue-méninges et des Techniques du groupe nominal ...

L’étalement urbain doit avoir un prix pour les autos solos, mais pas pour les utilisateur-tricess du transport collectif. C’est ça avantager les utilisateur-trice-s du TEC !

Le tarif social n’est pas seulement une mesure pour être davantage solidaires pour les gens qui ont de faibles revenus et de très faibles revenus. C’est aussi une façon d’amener plus de clientèle qui ...

- fera pression sur les gouvernements pour un financement accru du transport collectif,

- donc pour une meilleure offre de service,

- donc pour décongestionner les ponts et les rues de Montréal,

- donc pour un meilleur développement économique, social et environnemental pour la région de Montréal.

Voir aussi : http://www.metrodemontreal.com/forum/viewtopic.php?p=253613#253613

Jean Pellerin

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...