Édition du 12 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Afrique

Vous n’êtes pas les bienvenus en Tunisie

tiré de : Les Blogs du HuffPost Tunisie, mercredi 27 mars 2019 à 12h44

Est-ce que la Tunisie de 2019 est condamnée à tenir le perchoir à certains dictateurs ? Est-ce que les tunisiens de 2019 sont condamnés à subir leurs présences sur leur territoire ?

Nadia Chaabane (*)

Le sommet de la ligue arabe va avoir lieu à Tunis ces jours-ci et, beaucoup de dirigeants d’États ou de régimes qui vont y participer ne sont pas les bienvenus.

Ils sont en effet complices de crimes et responsables de milliers de morts.

Est-ce que la Tunisie de 2019 est condamnée à tenir le perchoir à certains dictateurs ? Est-ce que les Tunisiens de 2019 sont condamnés à subir leurs présences sur leur territoire ?

En tête de ces États indésirables, l’Arabie saoudite qui, du Qatar au Liban, en passant par la Libye, a enchaîné les fiascos en se mêlant de politique régionale au Proche-Orient, où elle est accusée d’avoir armé idéologiquement et même militairement, certains djihadistes. En Tunisie même, certaines associations pourraient avoir bénéficié de ses largesses motivées par la volonté de changer la société tunisienne et d’en faire une arrière base salafiste.

Avec les Émirats arabe unis, les Saoudiens sont derrières des crimes de guerre dans l’offensive conduite contre le Yémen. Depuis 2015 et avec l’appui des États-Unis, ces deux États ont provoqué une réelle catastrophe. On estime que plus de 20 000 raids ont à ce jour causé la mort de plus de 10 000 personnes, en grande majorité des civils. Entre-temps, 8 des 28 millions de Yéménites sont selon l’ONU victimes de la famine, qui a déjà causé la mort de plusieurs milliers de personnes, en majorité des enfants. 394 000 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition et 2,2 millions de personnes contraintes à partir de chez elles à cause des combats.

Par ailleurs, dans l’une de ces enquêtes Amnesty International a mis en évidence que les Émirats arabes unis équipent des milices au Yémen avec du matériel de guerre sophistiqué sans se soucier des conséquences. Cette enquête démontre que les Émirats arabes unis sont devenus un fournisseur majeur de véhicules blindés, de mortiers, de fusils, de pistolets et de mitrailleuses, qui sont vendus illégalement à des milices agissant en dehors de tout contrôle et accusées de crimes de guerre et d’autres graves exactions.

Ces mêmes Émirats sont derrières le financement de plusieurs écoles et jardin d’enfants coraniques en Tunisie, Maroc et Algérie et plusieurs autres pays africains, écoles qui ont pour mission l’endoctrinement des enfants et la “wahabisation” de la société.

Plus encore, des milliers de jeunes Soudanais de moins de 18 ans font la guerre pour l’Arabie Saoudite en échange de salaires. On parle de 14.000 miliciens soudanais, un grand nombre d’entre eux sont des enfants âgés de 14 à 17 ans originaires du Darfour région appauvrie par des années de guerre civile.

De plus, des femmes saoudiennes sont aujourd’hui en prison pour s’être s’exprimées en faveur de l’amélioration de la condition des femmes. Des journalistes et des blogueurs, le sont car ayant exercé un droit fondamentale celui d’exprimer leur opinion...

Ce pays est aussi derrière l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le financement des djihadistes en Syrie, l’appui à un islam radical et violent jusque dans notre pays...

Pour toutes ces raisons et pas seulement ce régime féodal et brutal ennemi de la démocratie, des libertés et de l’égalité n’est pas le bienvenu.

Il s’est érigé en donneur de leçons et en “rétablisseurs” de l’ordre moral alors qu’au même moment il est derrière des milliers de morts d’innocents. Il n’est rien, et son argent est sale, il est estampillé de sang et de haine.

Les représentants du régime saoudien ne sont pas les bienvenus, ce régime qui pratique une justice d’un autre temps, qui porte atteinte à l’intégrité physique et morale des personnes par les coups de fouets, les lapidations et autres règles inspirées des lois de talion les plus barbares, ce régime qui opprime les libertés et qui tous les jours provoque la mort et entretient la haine au Yémen et ailleurs…

Je suis solidaire du peuple saoudien qui aspire à l’émancipation mais aucunement de ce régime sanguinaire et liberticide.

À lire aussi :
Après l’attentat de Christchurch, le geste émouvant d’un vétéran
Cardi B avoue avoir drogué des hommes pour ensuite les voler
Les Tunisiens préfèrent Erdogan à Ghannouchi en matière d’autorité religieuse, selon une étude de YouGov
L’Inde détruit un satellite avec un missile et s’arme pour la 
Sihem Ben Sedrine : "L’État a refusé la somme de 1500 millions de dinars de la part de Belhassen Trabelsi et Sakher El Materi"

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Afrique

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...