Édition du 20 août 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Denis-Danielle Boullé

Articles (32)

  • Ressac et la tentation de l'homme fort

    Je ressens toujours un malaise à l’approche des grandes célébrations LGBTQ. Bien sûr comme beaucoup je me réjouis que les communautés LGBTQ prennent leur place dans la société et fêtent cette ascension citoyenne. Mais je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour toutes celles et ceux qui à travers la (...)

  • La non-binarité

    Je ne sais jamais su ce que c’était d’être un homme. Je ne me suis jamais défini par ce que j’avais entre mes jambes. Mais au-delà de cet aspect, cela ne définissait pas ce que j’étais dans toute la complexité de ce que j’éprouvais, de ce que je ressentais et de ce que je voulais laisser percevoir de (...)

  • Avec ou sans condom

    Avec l’arrivée de la PrEp, beaucoup ont rangé au placard le bon vieux bout de latex, et qui sait si dans quelques années il ne se retrouvera pas aux enchères sur Ebay, dans la section Vintage. Je plaisante mais beaucoup de campagnes de prévention oublient ou passent sous silence les bons et loyaux (...)

  • La Saint-Valentin : Ouvrir le couple

    La Saint-Valentin m’a toujours laissé perplexe. Comme toutes les célébrations officielles et surtout marchandes d’ailleurs. Je ne peux m’empêcher, au-delà de l’aspect mercantile, d’y voir les strates du patriarcat et de la phallocratie. En fait, des stratégies pour assurer la pérennité d’un système (...)

  • Moins de vœux, plus de gestes

    Heure des bilans, comme chaque fin d’année avec à la clef tous les vœux pour l’année à venir, des vœux pour chacun comme des vœux pour l’ensemble de la planète, quoique celle-ci se contenterait bien plus de gestes que d’intentions aussi sincères soient-elles. tiré de : La stratégie commune de Montréal (...)

  • Viril, vous avez dit viril ?

    Face au mouvement Me Too, on n’entend rarement les communautés LGBTQ se prononcer. Tout comme le débat autour du comportement des hommes semblent absent parmi les gais. Comme si le fait de provenir d’une minorité longtemps ostracisée nous absolvait de fait de tout sexisme, de tout masculinisme, de (...)

  • L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

    Semaine de la Fierté, je me rends à une rencontre de la Fondation Émergence, au MBAM. On y présente le programme Pour que vieillir soit gai, le programme et les outils conçus aussi bien pour les aîné.es LGBTQ que pour tous les professionnel.les qui travaillent auprès des aîné.es. Un programme bien (...)

  • Le féminisme, une chance pour les hommes

    Ce qui m’angoissait quand j’étais un enfant, c’était l’injonction de tout mon entourage — de l’école à la famille — que je devienne un homme. Personne ne doutait que je sois né tel mais il fallait, en grandissant, que j’en fasse la démonstration. Le mot d’ordre « Sois-un homme ! », mille fois répété, avec (...)

  • Madame ? Monsieur ? Chose ?

    L’administration fédérale a décidé de supprimer ou du moins de faire attention aux titres de civilités à utiliser pour ne pas froisser celles et ceux qui ne s’y reconnaîtraient pas. Et bien sûr, de nombreux commentateurs ont ridiculisé cette recommandation jusqu’à ne plus savoir comment s’adresser à (...)

  • La dépression : ma squatteuse

    Je n’ai qu’une seule envie, prendre ma chienne sous le bras et partir loin, au Mexique, n’importe où ! Vous voulez partir en vacances ? Dialogue absurde en 2006 avec une soi-disant experte d’une compagnie d’assurance venue chez moi vérifier, non pas si j’allais mieux, mais si je pouvais reprendre (...)

  • Dépoussiérer nos communautés

    Il est étrange de constater le silence des communautés LGBTQ2+ face à la question du harcèlement et des abus de pouvoir en tout genre commis par des hommes. Comme si nous étions absous dans nos communautés de tout examen de conscience. C’est pas nous, c’est les autres ! On peut dégommer un animateur de (...)

  • L’amour toujours l’amour

    À peine les boules rangées, que l’on doit courir après les chocolats et les petits cœurs rouges sans oublier le fameux petit souper en tête chez soi ou au restaurant pour la St-Valentin. Au-delà de l’aspect commercial, et encore une fois d’une injonction sociale à collectivement marquer d’un gros cœur (...)

  • L’obsession anti-lgbtq des chroniqueurs néo-conservateurs

    Dès que le moindre petit drapeau arc-en-ciel se déploie à l’horizon, ces chroniqueurs s’en donnent à cœur joie. Jusqu’à ironiser sur les larmes de Justin Trudeau présentant ses excuses aux communautés LGBTQ 2. Ou encore à s’indigner de l’élection d’une femme transgenre à la tête de la Fédération des femmes (...)

  • Le plancher collant du harcèlement

    On parle souvent des femmes qui brisent le plafond de verre. Elles atteignent des postes et des positions qui étaient, il y a peu encore, réservés aux hommes. Elles sont des inspirations, des modèles, des exemples. On pense à Valérie Plante, nouvellement élue à la mairie de Montréal, pourtant l’une (...)

  • J’aime les hommes, moi non plus !

    « J’aime les hommes » ou « je suis aux hommes » sont deux expressions qui m’ont toujours amusé pour les ambigüités de sens qu’elles contenaient. Bien évidemment, elles sont rentrées dans le langage populaire et on les utilise par facilité, pour affirmer notre orientation sexuelle. Mais elles sont bien (...)

  • L’écriture inclusive : s’y attaquer

    Bien sûr qu’à Fugues nous sommes pour l’écriture inclusive. Celles et ceux qui ne seraient pas ce qu’est l’écriture inclusive, c’est qu’ils ne sont pas des femmes. L’écriture inclusive met sur un pied d’égalité les hommes et les femmes, aussi bien dans la dénomination des professions que dans l’utilisation (...)

  • Passer à l'action

    J’étais particulièrement heureux que la Fondation Émergence ait choisi les personnes trans comme thème de campagne contre l’homophobie et la transphobie. Avec Peu importe le genre, comme slogan, le message est clair. La campagne a été lancée au Musée des beaux-arts de Montréal, un allié depuis plusieurs (...)

  • Le lobby des chroniqueurs

    Alors qu’il était de toutes les émissions radiophoniques et télévisuelles,cela lui assurant une merveilleuse promotion de son livre, Éric Duhaime s’est découvert des alliés. Des alliés de la confrérie des chroniqueurs se portant à sa rescousse et dénonçant la “pendaison médiatique” (pour reprendre (...)

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...