Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections québécoises 2022

« 2022, c’est l’élection de la génération climat » - Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé

Le 26 septembre 2022 - Les porte-paroles de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé ont profité de la deuxième journée de vote par anticipation pour lancer un appel au vote massif des jeunes. La génération climat peut faire la différence dans le résultat de l’élection.

« 2022, c’est l’élection de la génération climat. Cette année, c’est à notre tour. Je le dis tous les jours : c’est l’élection de la dernière chance pour agir contre les changements climatiques. Ce n’est pas une raison de se décourager, c’est une raison de se mobiliser. C’est possible de changer d’ère au Québec si on rend ça possible, si on vote plus nombreux, plus nombreuses que jamais cette année. Allons voter. Allez voter le 3 octobre, allez voter sur les campus dès demain », a déclaré Gabriel Nadeau-Dubois

« Ça fait des semaines que je fais la tournée des campus, l’environnement, c’est l’enjeu numéro un dont j’entends parler. Pour que les jeunes aillent voter, je l’ai toujours dit, il faut leur donner de bonnes raisons de voter », a affirmé Manon Massé, qui a visité de nombreux campus universitaires et collégiaux dans les dernières semaines.

Manon Massé a rappelé les propositions du parti autres que celles au sujet de l’environnement qui résonnent avec les préoccupations de la jeune génération :

- Gratuité des contraceptifs et des produits d’hygiène menstruelle dans les établissements éducatifs et institutionnels

- Contrôle des loyers qui limite les hausses à l’indice du Tribunal administratif du logement et moratoire sur les rénovictions

- Politique nationale de rémunération des stages

Gabriel Nadeau-Dubois a rappelé que les jeunes représentent environ le tiers de l’électorat, mais que cette tranche de la population a tendance à moins voter que les autres. Or, en raison des bureaux de vote sur les campus, il est possible d’inverser la tendance et que les jeunes se saisissent du pouvoir qu’ils détiennent.

Pour l’occasion, Gabriel Nadeau-Dubois et Manon étaient accompagnés d’un groupe de candidats et candidates âgés entre 18 et 30 ans comprenant Elisabeth Labelle (Notre-Dame-de-Grâce), Émile Bellerose-Simard (Masson), Mike Owen Sebagenzi (Pontiac), Amélie Drainville (Berthier), Jean-Philippe Samson (Vachon), Shophika Vaithyanathasarma (Marie-Victorin), Hilal Pilavci (D’Arcy-McGee), Jean-Claude Mugaba (La Pinière), Marc-Olivier Neveu (Saint-Jérôme) et Jessy Léger (Fabre).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Élections québécoises 2022

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...