Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Le mouvement des femmes dans le monde

Belgique - Face à la crise et aux violences sexistes : riposte de classe et féministe !

Nous publions ci-dessous le texte du tract qui sera distribué ce dimanche 27 novembre par Féministes anticapitalistes (1) lors de la manifestation nationale contre les violences faites aux femmes* (2) et aux minorités de genre.

Tiré de Gauche anticapitaliste
22 novembre 2022

Par Féministes anticapitalistes

La crise économique actuelle est globale mais elle affecte particulièrement les femmes : factures impayables, temps partiels imposés, inégalités salariales, non partage des tâches ménagères et du soin aux enfants ou aux proches. On n’en peut plus ! Et ça rend encore plus difficile de se défendre des violences psychologiques et physiques : des viols aux féminicides (déjà 20 en Belgique cette année !), en passant par le harcèlement et l’intimidation, rien ne justifie les violences sexistes !

Ces violences ne se limitent pas aux frontières de la Belgique. À travers le monde, la crise globale du capitalisme favorise l’apparition de nouvelles forces fascistes : offensive contre le droit à l’IVG aux États-Unis ou en Pologne ; viols de guerre et obstacles à l’avortement pour les femmes ukrainiennes ; prise de pouvoir de l’extrême-droite en Italie et des talibans en Afghanistan ; exploitation des femmes migrantes pour réaliser le travail domestique. Partout, donc, la violence envers les femmes et les personnes LGBTQI+ s’amplifie, et partout la riposte féministe s’organise !

Le gouvernement Vivaldi, ennemi des femmes et des personnes LGBTQI+

Si la Vivaldi se targue aujourd’hui d’être un gouvernement progressiste, avec des mesures inédites, c’est avant tout une posture qui ne repose que sur très peu de faits :

. Un plan d’action national contre les violences basées sur le genre dont l’exécution des mesures (comme l’ouverture de nouveaux centres d’accueil) est reportée et le financement occulté !

. Alors que les Pays-Bas permettent déjà un délais de 24 semaines concernant le recours à l’IVG, la Belgique reste bloquée à 12 semaines alors qu’un projet de loi d’extension du délai et une majorité existent depuis 2019 !

. Augmentation des expulsions et des centres fermés et toujours pas de régularisation des personnes sans papiers et en statut de séjour précaire. Or, 50% des personnes migrantes en Belgique sont des femmes !

. Dans les faits, les personnes LGBTQI+ continuent de subir de nombreuses violences. Les associations de prévention et de soutien doivent faire avec des cacahuètes !

. Une réforme du droit pénal sexuel qui renforce la justice pénale, son arsenal sécuritaire, le financement de prisons et de la police plutôt que des financements structurels pour les associations féministes de prévention existantes.

En Belgique comme ailleurs dans le monde, comme en Iran et au Kurdistan depuis septembre avec le mouvement « Femme, vie, liberté », ce sont les luttes féministes alliées à celles de la classe travailleuse qui libèrent et non la charité des classes dominantes ! C’est en se mobilisant ensemble, en faisant masse, que nous aurons la force de faire tomber le capitalisme et sa logique patriarcale !

À nous la rue !

Avec Féministes anticapitalistes et la Gauche anticapitaliste nous exigeons une véritable prévention des violences sexistes et sexuelles, ce qui implique :

. Une sécurité financière individuelle pour toutes ! Individualisation des droits, fin du statut de cohabitante, relevé des allocations au-dessus du seuil de pauvreté, augmentation des salaires, pension complète pour toutes, renforcement des services publics !

. Un financement structurel et conséquent de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux personnes LGBTQI+ !

. La régularisation de toutes les personnes sans papiers et en situation de séjour précaire !

. Un accès réel, libre et gratuit à tous les types de contraception et à l’avortement dans la loi mais aussi dans les faits ! La fin du délai de réflexion et l’extension de l’accès à 24 semaines, comme c’est déjà le cas aux Pays-Bas !

. Une culture du consentement et le droit à l’auto-détermination en ce qui concerne nos corps, nos sexualités, nos vies et nos envies !

Le seul moyen pour y parvenir est de s’organiser ! Notre féminisme est unitaire et international. À travers l’organisation de grèves féministes des femmes à travers le monde mais aussi en Ukraine, en Russie, en Iran, au Soudan : les luttes féministes peuvent entraîner des mouvements globaux. La révolution sera féministe ou ne sera pas !

Rejoignez-nous le mercredi 30 novembre à 19h30

Pour notre conférence « Ukraine, Iran, Italie : résistance féministe internationale ! » avec Aliona Liasheva, Fariba Amirkhizi et Chiara Filoni (à Maxima, 144 rue du Monténégro, 1190 Bruxelles).

Et les 3 et 4 décembre au Festival « On se (re)met en grève ! » du Collecti.e.f 8 maars Bruxelles pour l’organisation d’une grève féministe des femmes le 8 mars !

Photo : Dominique Botte
Print Friendly, PDF & Email

Notes

↑1 Féministes anticapitalistes est le nouveau nom de la commission féministe de la Gauche anticapitaliste (jusqu’ici appelée Feminisme Yeah !) Nous participons au mouvement d’organisation de grèves féministes, nous défendons l’auto-organisation des luttes par les groupes opprimés et nous sommes actives dans différentes régions du pays.
↑2 Nous utilisons le féminin neutre et nous parlons des femmes* car nous somme convaincues de la nécessité de nous visibiliser en tant que telles face au système hétéropatriarcal. Mais, en même temps, nos identités dépassent les catégories binaires qui nous sont imposées et la multiplicité de nos identités doit pouvoir être respectée dans l’espace de mixité politique choisie. Afin de rappeler cet usage particulier du mot « femmes », nous y ajoutons donc cette astérisque.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Le mouvement des femmes dans le monde

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...