Édition du 27 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé publique

Début sous peu de l’an 3 de la COVID-19…

La fable de la cathédrale…

Face à la COVID-19, la population se divise en différents sous-groupes. Il y a celles et ceux qui savent qu’elle existe et d’autres qui vont jusqu’à nier son existence. Il y a les personnes vaccinées et les personnes non vaccinées. Il y a les « je m’en peux plus des mesures restrictives » et les autres qui s’en remettent au calendrier du Gouvernement et suivent scrupuleusement les consignes de la Sécurité publique. Cela me rappelle cette fable du casseur de cailloux que Boris Cyrulnik attribue à Charles Péguy : la fable de la cathédrale dit ceci :

«  Sur le chemin de Chartres, Peguy pose son regard sur un homme, au bord de la route, qui casse des cailloux à l’aide d’un maillet. Sur son visage, le malheur peut se lire. Ses gestes, quant à eux, transpirent la rage. Peguy décide de s’arrêter et lui demande : « Que faites-vous monsieur ? » L’homme répond : « Vous voyez bien ! Je n’ai trouvé que ce métier douloureux et stupide. » Légèrement plus loin, Peguy remarque un autre homme. Si ce dernier casse également des cailloux, son visage témoigne le calme et ses gestes paraissent harmonieux. Peguy, intrigué, s’approche et lui demande ce qu’il fait. L’homme répond : « Je gagne ma vie grâce à ce travail fatigant mais qui a l’avantage d’être en plein air ». C’est alors que Peguy aperçoit un troisième homme exerçant la même tâche. Cependant, il sourit en abattant la masse et observe avec plaisir les éclats de pierre. Peguy s’empresse alors de lui demander : « Que faites-vous ? » L’homme lui répond : « Moi, je bâtis une cathédrale ! »  ».

http://erfan-grenoble.fr/sites/default/files/des_cathedrales_dans_nos_tetes.pdf. Consulté le 17 janvier 2022.

En ce début d’année 2022, à moins de deux mois de l’an 3 de la COVID-19, je continue à me répéter ce que je me dis, sans me lasser, depuis le 12 mars 2020. Cette journée-là, le premier ministre du Québec nous invitait à mettre le Québec sur pause pendant deux semaines. Deux semaines seulement pour venir à bout d’une pandémie, c’est-à-dire une épidémie à l’échelle mondiale, je trouvais François Legault un peu trop optimiste lors de cet événement médiatique. Je me disais, dans mon for intérieur, que cela allait prendre beaucoup plus que deux semaines avant un retour à la « normale ». En certaines circonstances, il est de mise de se rappeler la sagesse de celui qui répond : « Moi, je bâtis une cathédrale ! » Tant et aussi longtemps que la population mondiale ne sera pas immunisée face à la COVID-19, des rebondissements ,dramatiques dans certains cas, sont tristement à prévoir. La vaccination et la patience s’imposent ici. Il faut se le dire et se le répéter, cela va prendre du temps, beaucoup de temps. C’est exactement ce que je me dis et me répète depuis le 12 mars 2020 : cela va prendre plus que deux ou trois semaines pour venir à bout de cette pandémie virale et létale.

Yvan Perrier

17 janvier 2022

9h30

yvan_perrier@hotmail.com

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé publique

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...