Édition du 18 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Justin Trudeau approuve Kinder Morgan et la Ligne 3

Ça y est. Justin a rendu sa décision sur les projets d’oléoducs dans l’ouest du pays. Il approuve le projet d’augmenter la capacité de l’oléoduc de Kinder Morgan qui relie déjà l’Alberta à son terminal du port de Burnaby, près de Vancouver, ainsi que la reconstruction de la Ligne 3 d’Enbridge, qui relie depuis une cinquantaine d’années l’Alberta aux marchés américains, en passant par le sud de la Saskatchewan et du Manitoba. Seul le projet de l’oléoduc Northern Gateway est rejeté.

Cette décision a été prise malgré les impératifs de réduction des gaz à effet de serre pour limiter les impacts des changements climatiques, malgré l’opposition manifeste des citoyens d’est en ouest qui, solidairement, réclame une véritable transition énergétique et malgré les menaces à l’eau potable et aux écosystèmes aquatiques que représentent les projets d’oléoduc. Le gouvernement canadien a choisi de privilégier le lobby industriel des pétrolières et gazières.

Mercredi matin, une centaine de personnes se sont rassemblées au pied levé devant les bureaux de M. Trudeau pour signifier leur désaccord et leur indignation d’une décision totalement incohérente par rapport aux chamboulements climatiques qui s’annoncent à l’horizon. Cette action citoyenne ne sera certainement pas la dernière !

Cette décision survient peu de temps avant la divulgation d’une étude qui paraîtra sous peu dans le journal Frontiers in the Ecology and the Environment. Les auteurs ont recensé plus de 9000 articles scientifiques sur le pétrole et l’environnement pour conclure que plusieurs sources de stress et de perturbations liées aux oléoducs ne sont pas documentées ou encore que les données concernant leurs impacts ne sont pas disponibles. Dans le cas des impacts du bitume sur l’eau salée, les études sont pratiquement inexistantes.

La coauteure Stephanie Green, biologiste de la vie marine à l’Université Stanford, en Californie, se demande sur quelles preuves scientifiques le gouvernement s’est appuyé pour autoriser le projet de Kinder Morgan. — La Presse

Cette question, tous les Canadiens ont la légitimité de la poser et sont en droit d’exiger des réponses. Sur la page du gouvernement du Canada, il est écrit que : « Le Premier ministre s’intéresse beaucoup à ce que pensent les Canadiens et à leurs suggestions ». Prenons-le aux mots et signifions à M. Trudeau que cette décision manque d’éthique, de cohérence et de rigueur que nous sommes en droit d’attendre.

Pour lui écrire par voie postale : Cabinet du Premier ministre, 80, rue Wellington, Ottawa, ON K1A 0A2

Pour lui écrire par courriel, cliquez ici.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...