Édition du 21 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres et revues

L'engagement pousse là où on le sème

Et si on n’attendait pas les élections municipales pour verdir nos quartiers ? Voici une histoire inspirante d’engagement citoyen. Le livre *L’engagement pousse là où on le sème. Le Carré Casgrain, de jardin ouvert à collectif citoyen*, des chercheuses Françoise Montambeault, Laurence Bherer et Geneviève Cloutier, paraîtra *en librairie le 1er septembre prochain*.

Au-delà de l’apathie et du *cynisme* citoyen souvent dénoncés par les observateurs de la scène politique, les initiatives de verdissement comme celle du Carré Casgrain démontrent que l’*engagement politique* des citoyen.ne.s se renouvelle.

*À propos du livre*

Au-delà de l’apathie et du cynisme citoyen souvent dénoncés par les observateurs de la scène politique, les initiatives de verdissement comme celle du Carré Casgrain démontrent que l’engagement politique des citoyen.ne.s se renouvelle. Au printemps 2017, des résident.e.s de Rosemont–La Petite-Patrie, à Montréal, décident de se réapproprier le terrain vague situé à l’extrémité de leur ruelle verte pour en faire un jardin en permaculture et un espace de rencontre. Partage des savoir-faire horticoles, fabrication d’accessoires en matériel recyclé, organisation d’événements socioculturels, gestion des relations avec le voisinage... Au fil du temps, le Carré Casgrain est devenu une véritable communauté.

En dépit du caractère temporaire du projet –il s’agit littéralement d’un squat– et du fonctionnement horizontal, autonome et collaboratif du collectif, les jardiniers seront bientôt engagés dans une trajectoire étonnante qui transcendera la seule initiative de verdissement. Les membres du collectif acquerront peu à peu une forte légitimité : ils en viendront même à jouer –sans l’avoir cherché !– le rôle de représentant.e.s du quartier auprès des institutions locales, notamment dans le dossier du garage de la Société de transport de Montréal, rue Bellechasse.

Trois chercheuses en sciences sociales retracent ainsi l’aventure du Carré Casgrain et la trajectoire de ses membres, à travers les témoignages d’Hélène, Alex, Hélia, Claude, Camille, Adeline, Charlotte et des deux Fabien. Elles réfléchissent aux motivations qui poussent des citoyen.ne.s à s’investir dans des projets de verdissement et aux nouvelles formes d’engagement politique qu’ils suscitent. Magnifiquement illustrée par Emanuelle Dufour, cette histoire empreinte de convivialité pourrait bien inspirer d’autres initiatives citoyennes !

*À propos des autrices*

*Françoise Montambeault*, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en Participation et Citoyenneté(s), et *Laurence Bherer* sont professeures en science politique à l’Université de Montréal. *Geneviève Cloutier* est professeure en aménagement du territoire et développement régional à l’Université Laval. Toutes trois s’intéressent à l’engagement politique, à la participation citoyenne et à la démocratie locale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Livres et revues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...