Édition du 28 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

L’équipe de Québec Cinéma se syndique avec la FNCC-CSN

MONTRÉAL, le 11 mai 2021 - C’est avec enthousiasme que l’équipe de Québec Cinéma a déposé, vendredi dernier, une requête en accréditation au Tribunal administratif du travail pour joindre les salarié-es du Festival du nouveau cinéma au sein du Syndicat de l’événementiel-CSN.

Le milieu culturel étant déjà aux prises avec de nombreux problèmes de précarité d’emploi, l’actuelle crise sanitaire n’a fait qu’exacerber les problèmes vécus par les travailleuses et les travailleurs du secteur de l’événementiel. En se regroupant avec les employé-es du Festival du nouveau cinéma, déjà syndiqués, les employé-es de Québec Cinéma désirent davantage de reconnaissance, une plus grande sécurité d’emploi ainsi que de meilleures possibilités d’avancement.

Les salarié-es de Québec Cinéma désirent négocier, au cours des prochaines semaines, une première convention collective leur permettant d’améliorer leurs conditions de travail. Ils souhaitent grandement que la direction y voit une occasion pour établir des relations de travail saines et équitables au sein de l’équipe afin d’améliorer la capacité de Québec Cinéma à retenir l’expertise au sein de ses rangs.

« Nous avons bon espoir que la direction, le conseil d’administration et les grands partenaires publics et privés de Québec Cinéma respecteront le choix des salariés, a indiqué la présidente de la Fédération nationale des communications et de la culture, Pascale St-Onge. Le milieu des festivals est un secteur où il y a encore beaucoup de précarité et il est tout-à-fait normal que les gens qui permettent l’organisation et la tenue de ces grands événements souhaitent améliorer leur sort. »

Rappelons que par le passé, les travailleuses et travailleurs québécois de l’événementiel ont toujours échappé à l’application de la Loi sur les normes du travail, notamment car certains étaient considérés comme des travailleurs autonomes. La syndicalisation des travailleuses et travailleurs du Festival du nouveau cinéma, en 2018, a permis de faire reconnaître leur statut de salarié-es au sens du Code du travail, ce qui leur a procuré la protection des lois du travail et la possibilité de négocier une convention collective, une première au Québec dans ce secteur.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...