Édition du 18 février 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

La MRC de D'Autray dit non à l'oléoduc

Fierté et bonheur.La MRC de D’Autray s’oppose et refuse de façon catégorique et énergique le passage de l’oléoduc Énergie Est sur son territoire. Elle sera aux audiences de l’Office national de l’énergie (O.N.É.). Un expert sera embauché pour préparer l’argumentaire.

Tiré du journal L’Action (Joliette http://www.laction.com/).

Des cris de joie et des applaudissements nourris ont accueilli cette décision lors du conseil des maires du 4 février. Une centaine de personnes ont assisté à cette rencontre cruciale faisant suite à la présentation publique du rapport préparé à la demande de la MRC par deux consultants.

Soulagement

Réalisée par J.Harvey consultant et associés et Ecogestion Solutions, cette étude a guidé les maires dans leur décision. Ils ont pris un mois de plus pour étudier à fond la question. Ils devaient initialement prendre position lors de leur rencontre ordinaire de janvier.

Dans leur levée de boucliers envers l’oléoduc, les maires précisent que ce projet engendre des craintes relativement à la préservation de la qualité de l’environnement, à la sécurité du public de même qu’à la possibilité de contamination des eaux destinées à l’agriculture et celles destinées à la consommation humaine.

L’imposant tuyau (diamètre de 42 pouces ayant un débit quotidien de 1,1 million de barils de pétrole brut) doit traverser les municipalités de Lavaltrie, Lanoraie, Sainte-Geneviève-de-Berthier, Berthierville, Saint-Cuthbert et Saint-Barthélemy.

« C’est avec grand bonheur et soulagement que nous accueillons votre position. Nous sommes conscients que la joute n’est pas encore gagnée. Ce n’était pas en jetant la serviette avant même que le jeu commence que les parties se gagnent », a mentionné le cœur battant Odette Sarrazin, coordonnatrice pour Lanaudière du Regroupement vigilance hydrocarbures Québec.

« On est fiers de notre MRC. On est fiers de nos maires », a-t-elle aussi déclaré.

« Vous êtes un conseil de la MRC à la hauteur de nos attentes », a lancé une dame, peu de temps après.

Un homme a évoqué que la MRC de D’Autray prend le leadership, qu’elle est un exemple pour Lanaudière et le Québec.

Maire de Lanoraie, Gérard Jean a noté l’importance que les comités de vigilance hydrocarbures ont eue dans la sensibilisation des élus. « C’est une étape. Vous devez demeurer proactifs », a enchainé son collègue de Sainte-Geneviève-de-Berthier, Richard Giroux.

« On reconnait l’intelligence de votre travail. Si tous les dossiers étaient déposés de cette façon, on pourrait aller vite », a dit François Drainville, maire d’Île Dupas.

« Ce que vous avez fait m’impressionne. C’est un élément historique. Autant de maires qui se tiennent debout, il faut mettre ça dans les annales », a terminé Louis Trudeau, président de l’organisme de bassins versants Zone Bayonne.

Pierre Bellemare

Journaliste au journal L’Action de Joliette.

http://www.laction.com/

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...