Édition du 19 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Solidarité internationale

Le Fonds humanitaire des Métallos contribue 20 000 $ aux familles du Rana Plaza

TORONTO, le 18 déc. 2014 - Le Fonds humanitaire des Métallos contribue 20 000 $ en guise de compensation aux victimes et familles touchées par la tragédie du Rana Plaza au Bangladesh.

« En annonçant cette contribution au Fonds en fiducie du Rana Plaza, nous rappelons aux détaillants et aux fabricants de vêtements de s’acquitter de leurs obligations et de compenser les victimes et leurs familles », a déclaré Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos.

« Les détaillants et les fabricants de vêtements nord-américains ont omis collectivement de fournir les 40 millions de dollars nécessaires pour compenser les ayants droit admissibles », selon Ken Neumann.
« Jusqu’à présent, 22 millions de dollars ont été recueillis. Loblaw (propriétaire de Joe Fresh) demeure la seule entreprise canadienne qui a publiquement déclaré sa contribution au fonds en fiducie », de souligner le directeur Neumann.

L’effondrement du Rana Plaza a tué plus de 1 100 travailleuses et travailleurs et en a blessé 2 500 autres.

Le 15 septembre, le Congrès du travail du Canada et le Réseau de solidarité des maquiladoras ont publié une lettre ouverte demandant au gouvernement canadien d’insister publiquement auprès de toutes les entreprises canadiennes dont les vêtements sont fabriqués au Bangladesh pour qu’elles contribuent généreusement au Fonds en fiducie du Rana Plaza.

La lettre, que 55 organisations canadiennes importantes ont signée, notamment le Syndicat des Métallos, demande aux entreprises de contribuer au fonds, même si elles n’ont aucun lien direct avec les usines du Rana Plaza. Jusqu’à présent, la réponse n’a pas été très éloquente.

« Nous insistons auprès de tous les détaillants canadiens qui s’approvisionnent au Bangladesh pour qu’ils contribuent au fonds en fiducie. Nous encourageons également les consommateurs canadiens à faire savoir qu’ils s’attendent à ce que les entreprises canadiennes jouent un rôle pour régler les lacunes systémiques en matière de santé et sécurité au Bangladesh », a précisé Ken Neumann.

Ken Neumann s’est rendu au Bangladesh plus tôt cette année pour visiter l’emplacement du Rana Plaza et rencontrer des défenseurs des travailleurs et des familles des victimes.

Le Fonds humanitaire des Métallos est un organisme de bienfaisance enregistré qui se consacre principalement à des projets de développement et à des opérations de secours d’urgence dans des pays en développement. Il vient aussi en aide aux collectivités canadiennes en difficulté. Les membres du Syndicat des Métallos y contribuent par l’intermédiaire de clauses qu’ils négocient dans leurs conventions collectives. Dans certains cas, les employeurs versent des contributions de contrepartie.

La contribution de 20 000 $ annoncée aujourd’hui s’ajoute à un engagement précédent du Fonds en 2013.

Syndicat des Métallos (FTQ)

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Sur le même thème : Solidarité internationale

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...