Édition du 18 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Le budget 2019 de Ford en Ontario : le plus ‘anti-environnement’ depuis le désastre de Walkerton

Keith Stewart, stratège senior à Greenpeace Canada a commenté en réaction au nouveau budget de l’Ontario : « Depuis le désastre de l’eau contaminée à Walkerton en l’an 2000, ce budget est de loin le coup le plus bas. Une coupure de 35% du budget du Ministère de l’Environnement, c’est une promesse de vouloir tout faire sauf protéger l’environnement. Ajoutez à cela le saccage actif du Plan d’action climatique de l’Ontario en plus de la promotion d’une campagne partisane (financée avec l’argent des contribuables) pour contrer le plan d’action climatique du fédéral, et nous nous retrouvons avec toutes les composantes d’un déni systématique de l’urgence climatique. »

Tiré du site de Greenpeace Canada.

- Le budget total du Ministère de l’Environnement d’Ontario est réduit de 35%. (De 17% si vous excluez l’annulation des programmes de plafonnement et d’échange du marché du carbone).

- Le budget promet d’affaiblir la réglementation de protection de l’environnement sous la Loi sur les espèces en péril ainsi que des changements non spécifiés concernant d’autres mesures de protection sous prétexte de vouloir alléger la bureaucratie qui, d’après le gouvernement Ford, est cause de conformité excessive.

- Le gouvernement Harris avait la même approches à la fin des années quatre-vingt dix, voulant circonscrire les mesures de protection environnementales menant ainsi à des désastres tel celui de Walkerton.

- L’objectif de réduction du gouvernement Ford n’est qu’un tiers de l’objectif du plan de protection de l’environnement précédent. Pour atteindre cet objectif amoindri, le gouvernement Ford compte sur des programmes, tel que celui du support aux véhicules électriques, alors que la province ne finance même plus !

- Le gouvernement Ford ne fournit même pas une estimation de revenu à son propre prix carbone facturé aux pollueurs industriels (la page 156 donne le portrait des émissions des pollueurs industriels), avec pour excuse que le programme n’est encore finalisé. Toutefois il n’hésite pas à donner une estimation de réduction des GES pour le même plan climatique.

Keith Stewart

Blogueur pour le site de Greenpeace Canada.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...