Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Le décervelage du Ministre Dufour face à la crise du Caribou

En réaction au propos de Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), qui s’en prend aux Innus de Nutashkuan comme une enfarge à la protection du caribou, Ronald Brazeau, Directeur du département des ressources naturelles, Conseil de la Nation Anishnabe du Lac Simon, a déclaré.

Tiré du site de Greenpeace Canada.

« Le fédéral et le provincial se lancent la balle sur la juridiction du dossier du caribou, mais où est la place pour l’écoute des Premières Nations. Il faut prioriser le leadership autochtone plutôt que jeter le blâme sur les Premières Nations pour détourner l’attention des inactions et manquements du ministère des forêts, de la faune et des parcs. »

Olivier Kölmel, chargé de campagne Nature & Alimentation pour Greenpeace Canada, à déclaré :

« Nous sommes estomaqués par la malveillance et le détournement de responsabilité du gouvernement québécois face au sort du caribou. Cela fait quasi 20 ans que nous sommes témoins de délais chroniques, de fausses excuses et de l’inaction du Québec dans ce dossier. Insinuer que des communautés autochtones sont la cause du déclin du caribou est effronté, alors que le ministre continue d’écarter leurs plans de protection. Les propos du ministre sont plus que déplacés et un bel exemple du racisme systémique au sein de notre gouvernement. Les peuples autochtones sont les plus touchés par la crise de la biodiversité. Un décret d’urgence de la part du fédéral est plus que bienvenu. »

Selon Greenpeace, le Québec n’a pas une approche holistique de la gestion du territoire, ni une intégration systématique des besoins et droits des peuples autochtones. En 20 ans, les populations de caribous des bois ont chuté de 30%. La cause principale est la perte d’habitat en forêt boréale due en grande partie à l’activité industrielle.

Le gouvernement fédéral a donné au gouvernement du Québec jusqu’au 20 avril 2022 pour démontrer leurs efforts de rétablissement et de protection du caribou. Si ceux-ci sont jugés insuffisants, le gouvernement fédéral est prêt à émettre un décret d’urgence, assurant une protection de l’habitat essentiel du caribou des activités industrielles pour cinq ans, minimalement. Cette imposition fédérale serait conforme, selon la Loi des espèces en péril.

Olivier Kölmel

Olivier Kölmel est chargé de la campagne forêts et porte-parole de Greenpeace Canada. Il veille à la protection et à la santé de la forêt boréale, en tant que bouclier climatique, et patrimoine culturel et naturel. Si Olivier n’est pas à la requête du dernier fait du jour, ou au fond du bois à récolter de délicieux baies et champignons, Olivier n’aura pas d’autre choix que de vous parsemer de bonnes vieilles ’blagues à papa’ !

https://www.greenpeace.org/canada/fr/author/okolmel/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...