Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Monde du travail et syndicalisme

Débat. « La Western Mass Labor Federation AFL-CIO a adopté une résolution contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie »

Le 12 avril, la Western Massachusetts Area Labor Federation AFL-CIO s’est jointe à un nombre croissant d’organisations syndicales pour adopter une résolution demandant le retrait de toutes les forces russes d’Ukraine et la résolution du conflit par des négociations diplomatiques intensives qui respectent la souveraineté ukrainienne. La diplomatie, et non la guerre et la puissance militaire, est le seul moyen de promouvoir la sécurité et la prospérité des travailleurs en Ukraine, en Russie, aux Etats-Unis et dans le monde entier.

Paru sur le site A l’encontre
18 avril 2022

Par Western Massachusetts Area Labor Federation AFL-CIO

Nous demandons au Président Biden et au Congrès de renoncer à notre longue histoire destructrice de politique étrangère militarisée et de s’engager plutôt dans une diplomatie robuste et des efforts de désescalade.

***

« Considérant que la Western Massachusetts Area Labor Federation AFL-CIO s’est engagée à faire entendre la voix anti-guerre des travailleurs et travailleuses dans le débat national actuel ; et

. Attendu que l’invasion russe de l’Ukraine constitue une violation flagrante de la Charte des Nations unies ; et

. Attendu que cet acte d’agression inflige une douleur, une souffrance et une mort horribles à la population civile de l’Ukraine, tout en forçant plus de 4 millions de personnes à fuir le pays en tant que réfugiés, et en créant le risque d’un conflit plus large qui pourrait dégénérer en une guerre nucléaire de laquelle ne sortirait aucun vainqueur ; et

. Attendu que les Etats-Unis et l’OTAN ont joué un rôle provocateur dans la précipitation de cette crise en élargissant les rangs de l’OTAN et en déployant des forces militaires stratégiques aux frontières de la Russie ; et

. Attendu que les Etats-Unis ont un passé destructeur en matière de politique étrangère militarisée qui est motivée par les intérêts des entreprises, y compris, mais sans s’y limiter, les secteurs du pétrole et de l’armement, une politique qui détourne les ressources des programmes qui répondent aux besoins du public ; et

. Attendu que la véritable sécurité nationale est fondée sur le bien-être général de la population – soins de santé, éducation, emplois à salaire décent, durabilité environnementale, droit de vote et engagement civique démocratique, et justice sociale – et non sur des budgets militaires plus importants et des armes toujours plus meurtrières ; et

. Considérant que les atrocités actuelles soulignent la nécessité de rechercher une solution diplomatique à cette crise, de parvenir au retrait total des forces militaires russes d’Ukraine et à la construction d’une nouvelle architecture de sécurité européenne et de désarmement nucléaire ; et

. Attendu que les travailleurs et travailleuses des Etats-Unis, ainsi que ceux de Russie et d’Ukraine, ont un intérêt commun à limiter la puissance de leurs armées et à rediriger les vastes ressources destinées à la guerre vers des programmes qui améliorent leur vie et répondent à l’urgence climatique ;

. Il est donc décidé que la Western Mass Area Labor Federation recommande à l’AFL-CIO d’exprimer sa solidarité avec les travailleurs et travailleuses d’Ukraine et de Russie, y compris ceux qui ont courageusement manifesté leur opposition à l’agression de la Russie, et de condamner l’invasion russe de l’Ukraine, tout comme l’AFL-CIO a précédemment condamné l’invasion et l’occupation des Etats-Unis de l’Irak.

. Il est en outre décidé que nous recommandons à l’AFL-CIO d’exiger une solution diplomatique immédiate qui garantisse le retrait de toutes les forces militaires et paramilitaires russes et étrangères d’Ukraine et respecte la souveraineté ukrainienne ; et

. Il est en outre décidé que nous recommandons à l’AFL-CIO de dénoncer le traitement discriminatoire des réfugié·e·s fondé sur la race, la religion, l’origine nationale ou le fait que leur gouvernement soit allié aux Etats-Unis, ce qui conduit les Etats-Unis et leurs alliés européens à accueillir les Ukrainiens blancs tout en rejetant les réfugiés de couleur et les réfugiés qui ont été lésés par les opérations militaires soutenues par les Etats-Unis ; et

. Il est en outre décidé que nous recommandons à l’AFL-CIO de dénoncer l’indignation morale sélective qui est évidente dans le silence quasi universel dont nous sommes témoins en Occident concernant les crimes de guerre perpétrés par les Etats-Unis et leurs alliés en Afghanistan, au Yémen, en Palestine, en Iran, au Venezuela et ailleurs, et nous exigeons par la présente que les gouvernements occidentaux accueillent tous les réfugié·e·s et poursuivent des politiques de paix et de justice qui leur permettent de rester dans leur pays d’origine ; et

. Il est également résolu que la Western Mass Area Labor Federation est profondément préoccupée par la façon dont la guerre en Russie met en évidence les dangers de la dépendance aux combustibles fossiles. Nous rejetons les politiques économiques qui aggravent la crise climatique et exigeons que notre gouvernement rejette les appels à forer davantage de pétrole et de gaz ici aux Etats-Unis. Au contraire, ce moment exige que nous rompions complètement notre dépendance aux combustibles fossiles en investissant dans les énergies renouvelables ; et

. Il est en outre résolu que la Western Mass Area Labor Federation recommande à l’AFL-CIO de demander au gouvernement des Etats-Unis de soutenir le statut de l’Ukraine en tant qu’Etat neutre ne faisant partie d’aucune alliance militaire, et d’apporter son soutien aux négociations en vue d’une nouvelle architecture de sécurité européenne commune à tous les Etats, qui conduise au retrait et à l’élimination de toutes les armes nucléaires.

. Il est également résolu que la Western Mass Area Labor Federation appelle les bureaux nationaux et de l’Etat du Massachusetts de l’AFL-CIO, tous les syndicats affiliés et toutes les autres organisations syndicales des Etats-Unis à réaffirmer que la diplomatie, et non la guerre et la puissance militaire, est le seul moyen de promouvoir la sécurité et la prospérité des travailleurs et travailleuses en Ukraine, en Russie, aux Etats-Unis et dans le monde entier.

. Il est enfin décidé que la Western Mass Area Labor Federation se tient aux côtés des travailleurs et travailleuses du monde entier au nom de la paix et de la justice.

Cette résolution a été publiée pour la première fois en date du 13 avril 2022 sur le site WMALF.org. https://wmalf.org/news/western-mass-labor-federation-afl-cio-announces-anti-war-resolution


La Western Massachusetts Area Labor Federation est une coalition de plus de 60 syndicats locaux de l’ouest du Massachusetts qui se consacre à la construction du pouvoir et d’un monde meilleur pour tous les travailleurs. Suivez-les sur @WWmalf.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Monde du travail et syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...