Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Les 21 et 22 novembre à Québec - États généraux des femmes du SPGQ : oser la différence !

QUÉBEC, le 21 nov. 2014 - Le 9e rendez-vous des États généraux des femmes du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), qui se tient à l’hôtel Delta Québec les 21 et 22 novembre 2014, sera l’occasion pour quelque 200 professionnelles membres du SPGQ de se réunir sous le thème « Oser la différence » afin de partager leurs réflexions sur différents sujets et enjeux liés à la défense des droits des femmes du SPGQ.

L’invitée d’honneur des États généraux des femmes 2014 du SPGQ sera Mme Lise Payette qui prononcera une conférence le 22 novembre à 12 h 30. Journaliste, femme politique, écrivaine, auteure de téléromans et féministe influente, Mme Payette a marqué son époque. Lors de la cérémonie de remise des Prix du Québec, le 4 novembre dernier, elle a reçu le prix Guy-Mauffette remis à une personnalité de la radio et de la télévision. Élue députée sous le gouvernement de René Lévesque de 1976 à 1981, elle fut tour à tour ministre des Consommateurs, des Coopératives et des Institutions financières, ministre d’État à la Condition féminine et ministre d’État au Développement social.

Intitulée La longue marche des femmes vers l’égalité, la conférence de Mme Payette portera, notamment, sur la fausse illusion d’égalité que crée l’inclusion de l’égalité des femmes dans la Charte des droits et libertés. Il sera également question de la force que les femmes ne réalisent pas encore qu’elles détiennent dans notre société parce qu’elles en ont été volontairement tenues à l’écart durant de nombreuses années.

Cette année, les professionnelles sont invitées à oser la différence pour réaliser leur plein potentiel et pour apporter un autre point de vue. Elles sont appelées à jouer un rôle essentiel dans la défense et dans l’amélioration des conditions de travail et de vie de toutes et de tous. En s’inspirant de leur réalité et de leur vécu, elles amènent de nouvelles perspectives et de nouvelles façons de faire. Leurs contributions peuvent représenter une différence significative, que ce soit dans les sphères syndicale, économique ou politique. Pour ce faire, elles doivent oser investir les lieux de pouvoir et d’influence.

Le 21 novembre, des ateliers de discussion seront animés par Mme Françoise Guénette, journaliste et animatrice, de 14 h 30 à 17 h 30. Des conférencières - Mmes Claudette Carbonneau, Hélène Lee-Gosselin, Katarina Boye et Marie-Ève Surprenant - y traiteront de la place des femmes sur le marché du travail, des mesures à mettre en œuvre en matière de conciliation travail-famille au Québec et de l’importance pour les femmes d’accéder aux lieux de pouvoir et d’influence.

Puis, pour une 6e fois, le Prix du comité des femmes sera attribué à une professionnelle ou à une équipe de professionnelles qui, par ses réalisations, a contribué à l’avancement et à l’amélioration de la situation des femmes. Le comité des femmes du SPGQ agira comme jury de ce concours visant à souligner l’expertise des professionnelles de l’État qui démontrent quotidiennement l’ampleur de leurs connaissances et de leurs compétences.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...