Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres et revues

Les champs de bataille : Histoire et défis de l’agriculture biologique au Québec

de Roméo Bouchard

L’insécurité alimentaire est au centre du dernier rapport du GIEC sur les changements climatiques, dont est en partie responsable l’agriculture industrielle. Nul doute que Les champs de batailles, le nouveau livre de Roméo Bouchard, apportera un éclairage essentiel dans ce défi qui attend l’humanité : nourrir les populations sans menacer leur santé.

Au Québec, malgré son succès d’estime, l’agriculture biologique demeure marginale. Sa part dans notre panier d’alimentation ne dépasse guère 2 % et ne progresse pas significativement depuis 10 ans. Comment expliquer ce phénomène ? Dans ce livre essentiel qui retrace l’histoire de l’agriculture biologique au Québec et les défis qui l’attendent, Roméo Bouchard reprend son bâton de pèlerin pour fustiger les politiques agricoles, le monopole syndical et la mainmise de l’industrie sur l’agroalimentaire qui sont selon lui à l’origine de cette stagnation.

L’agriculture traditionnelle au Québec, respectueuse des écosystèmes, a été remplacée par l’agriculture industrielle à partir des années 1950 et 1960, avec tous les dégâts humains et environnementaux qui lui sont associés. Le nombre de fermes a chuté dramatiquement et la qualité des sols et de l’eau s’est régulièrement dégradée en raison de l’introduction d’intrants chimiques. L’abandon des productions locales et diversifiées au profit de monocultures destinées à l’exportation a transformé radicalement le paysage rural québécois.

Avec sa verve habituelle, Roméo Bouchard démontre que la prétendue supériorité de l’agriculture industrielle pour réduire la faim dans le monde est un mythe et il plaide pour le retour à des petites fermes bio, respectueuses des écosystèmes, pouvant nourrir la population locale et soutenir un mode de vie plus durable, en travaillant avec la nature et non contre elle. Mais pour l’instant, la majeure partie des investissements sont destinés à l’agriculture productiviste et les petits agriculteurs bios sont laissés à eux-mêmes. Pour tant, comme le dit Roméo Bouchard : « l’avenir de l’agriculture est dans le bio de proximité. C’est lui qui est appelé à remplacer la “grande agriculture” et à nourrir le monde. »

L’auteur refait l’histoire du développement de la filière bio au Québec, en nous faisant découvrir les nombreuses réalités cachées derrière cette appellation. Le bio industriel cohabite avec le bio-communautaire et le consommateur ne sait pas toujours quel modèle d’agriculture il encourage. Nous pouvons avoir l’impression que la situation s’améliore, même si les pratiques agricoles continuent à se développer de manière non durable.

Dans la foulée du rapport Pronovost, l’ex-président de l’Union paysanne insiste sur l’urgence de faire un choix politique en faveur du bio, la seule agriculture de l’avenir pour notre environnement et notre santé. Il est temps de redonner au paysan la place qu’il n’aurait jamais dû perdre.
Roméo Bouchard est auteur, journaliste, agriculteur biologique, enseignant, militant actif, cofondateur et ex-président de l’Union paysanne. Diplômé de philosophie, de théologie, d’histoire et de sciences politiques, il est l’auteur de Plaidoyer pour une agriculture paysanne, Y a-t-il un avenir pour les régions ? et de La reconquête du Québec (Éditions Écosociété).

Sur le même thème : Livres et revues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...