Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Les conservateurs devraient divulguer les fonds publics dépensés pour promouvoir le projet de pipeline Keystone XL

OTTAWA, le 14 mars 2013 - Le Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier (SCEP) réclame une reddition des comptes détaillée des deniers publics dépensés pour faire pression en faveur du projet de pipeline Keystone XL hautement controversé. Ces dernières semaines, plusieurs ministres conservateurs se sont rendus à Washington pour tenter de faire approuver le projet de pipeline, alors que Stephen Harper a avisé les ambassades et les 22 consulats canadiens aux États-Unis d’en faire une priorité absolue pour les trois prochaines années.

« Les conservateurs ont dépensé des millions de deniers publics pour faire approuver un projet de pipeline qui va exporter des emplois canadiens, enfreindre les droits des communautés autochtones, porter atteinte à la politique industrielle nationale et à l’environnement », a déclaré Dave Coles, président national du SCEP.

Les représentants canadiens ont participé à des assemblées de conseils municipaux, ont invité des journalistes de presse écrite à de chics restaurants et organisé maintes autres activités dans leur enthousiasme en faveur du projet de Keystone XL. Mardi, le ministre Oliver s’en est pris à Thomas Mulcair de ne pas s’être joint au défilé de lobbying des conservateurs à Washington D.C.

« Obsédés par ce projet de pipeline d’exportation qui va détruire des emplois, les conservateurs insinuent que le chef de l’opposition officielle est un traître, a déclaré Dave Coles. Ils sont tellement loin dans le champ gauche arrière sur cette question, et il est temps qu’ils rendent des comptes sur les coûts de leurs aventures au sud de la frontière. »

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...