Édition du 19 février 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Les organismes Ex aequo, RÉCIFS et le RANQ s’invitent à l’auditorium du Pavillon Dorion !

L’occupation des bureaux administratifs du CIUSSS-NIM prend place alors que les gestionnaires y présentent leurs nouvelles directives aux équipes d’intervenantEs en soutien à domicile.

Rappelons qu’en décembre dernier, nous avons rendu publiques les mesures de compression draconiennes instaurées par le CIUSSS-NIM. La réaction de la ministre McCann avait alors été rapide et sans équivoque : l’heure des coupes était terminée et tous les établissements devaient répondre à l’entièreté des besoins. En dépit de ces engagements, aucune directive budgétaire du ministère n’a été acheminée aux CIUSSS et CISSS du Québec et la situation sur le terrain continue d’être alarmante. Des usagerÈREs sont toujours en attente de service et ceux dont les heures avaient été réduites n’en reçoivent pas davantage.

Malgré nos très nombreux appels à l’action, nous n’avons récolté que des promesses sans garantie de la part du cabinet de la ministre et des directions du CIUSSS NIM. L’absence de document, de directives claires émanant du ministère, en plus d’un discours évasif et sentimental de la part des directions du CIUSSS nous indique une déconnection des décideurs par rapport à la réalité sur le terrain. Pourquoi les directives données aux intervenantEs le sont uniquement verbalement ? Est-ce un moyen de cantonner les plaintes auprès des professionnelLEs plutôt que contre l’établissement ?

Qui plus est, on apprend qu’en décembre dernier, pour la première fois, le ministère a demandé aux CIUSSS et CISSS de la province un rapport d’évaluation des besoins par patient et par heure. On doit se rendre à l’évidence que depuis des années, les plus hautes instances du réseau ont préféré piloter à l’aveugle tout un pan du système de santé.

« Allez-y, répondez aux besoins ! »

Danielle McCann, 5 décembre 2018

Nous exigeons la fin de l’omerta ! Nous exigeons qu’une information précise et complète sur l’écart entre les besoins en soutien à domicile et l’offre de service soit collectée et rendue publique. Nous exigeons la fin de l’intimidation envers les intervenantEs qui osent communiquer ouvertement les ratés et les mensonges. Nous exigeons que cesse la culture du secret et que les directives données aux intervenantEs le soient par écrit. Nous exigeons que les personnes usagères et les proches aidantEs soient mises au courant lorsque les services dont elles ont besoin ne sont pas disponibles pour des raisons budgétaires. Finalement, nous exigeons que la ministre McCann tienne parole et force les établissements à offrir du soutien à domicile à la hauteur des besoins, dans les plus brefs délais.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...