Édition du 12 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Assurance-chômage

Manifestation unitaire contre la réforme de l’assurance-emploi

Samedi le 27 octobre plus de 1200 personnes provenant de différents syndicats de la FTQ, de la CSN, du SFPQ, de la CSD et de la CSQ se sont joint à l’initiative du MASSE afin de manifester à Thetford Mines devant les bureaux de Service Canada pour ensuite se diriger devant les bureaux du ministre conservateur Christian Paradis. Les travailleurs de la Gaspésie, du Nouveau-Brunswick de la Nouvelle-Écosse et de l’ l’Île-du-Prince-Édouard ont également manifesté en grand nombre.

Samedi le 27 octobre plus de 1200 personnes provenant de différents syndicats de la FTQ, de la CSN, du SFPQ, de la CSD et de la CEQ se sont joint à l’initiative du MASSE afin de manifester à Thetford Mines devant les bureaux de Service Canada pour ensuite se diriger devant les bureaux du ministre conservateur Christian Paradis. Les manifestantEs provenaient de la région de Montréal, Québec et de l’Estrie. Une partie importante de la manifestation était composée de travailleurs et travailleuses de la construction tant de la CSN que de la FTQ qui sont lourdement touchéEs par la réforme. Un bel exemple de solidarité syndicale dans le contexte des différents qui les ont opposés. La loi C-38 obligera ces travailleurs et travailleuses qui occupent des emplois à forte proportion de périodes de chômage occasionnel, à accepter un emploi qui peut aller jusqu’à 70% du salaire de leur emploi d’origine. Selon plusieurs, cela aura pour effet de les forcer à conserver ces nouveaux emplois de crainte de perdre par la suite tout droit à l’assurance-emploi. Cela conduira à une perte d’expertise et à un haut taux de roulement de personnel qui ajoutera un fardeau supplémentaire à la formation professionnelle. Cette situation se reproduira dans tous les secteurs de travail saisonnier, comme l’agriculture ou la pêche.

Les travailleurs de la Gaspésie, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’ l’Île-du-Prince-Édouard sont d’ailleurs venus manifester en grand nombre. Les manifestantEs québécois de Pointe-à-la-Croix ont rencontré ceux et celles de Campbellton au milieu du pont qui relie les deux provinces formant un contingent de 2000 personnes. Plus de 25 autobus en provenance de la Gaspésie, du Bas-St-Laurent et du Nouveau-Brunswick ont été nolisés pour transporter des gens, qui sont venus d’aussi loin que de La Pocatière.

André Frappier

Militant impliqué dans la solidarité avec le peuple Chilien contre le coup d’état de 1973, son parcours syndical au STTP et à la FTQ durant 35 ans a été marqué par la nécessaire solidarité internationale. Il est impliqué dans la gauche québécoise et canadienne et milite au sein de Québec solidaire depuis sa création. Co-auteur du Printemps des carrés rouges pubié en 2013, il fait partie du comité de rédaction de Presse-toi à gauche et signe une chronique dans la revue Canadian Dimension.

Sur le même thème : Assurance-chômage

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...