Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Pour la CSN, l'éducation doit devenir une vraie priorité du gouvernement

MONTRÉAL, le 29 août 2016 - À l’occasion de la rentrée scolaire, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) réitère le vœu de voir l’éducation devenir une véritable priorité du gouvernement. L’organisation syndicale considère que le gouvernement doit profiter du retour en classe de centaines de milliers de jeunes pour mettre en place des mesures concrètes pour améliorer et consolider le réseau d’éducation.

« Le premier ministre Couillard a beau dire que l’éducation constitue "le premier élément de succès des sociétés à l’ère de la mondialisation", en réalité son gouvernement n’a pas cessé de sabrer le budget de l’éducation depuis son arrivée au pouvoir », dénonce Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN et responsable du dossier éducation.

Si l’annonce récente d’un réinvestissement est la bienvenue, il en faudra plus pour réparer les dégâts causés par des années de restrictions budgétaires. Selon Véronique De Sève, « non seulement faut-il cesser les coupes, mais il est urgent d’investir massivement dans le réseau de manière à lui donner les moyens de ses ambitions. Les niveaux de décrochage scolaire et d’analphabétisme sont inacceptables ; plusieurs écoles tombent en ruines ; le personnel de soutien connaît une surcharge importante de travail ; le manque de services professionnels entraîne la création d’un régime à deux vitesses, les parents plus fortunés ayant recours au secteur privé pour obtenir des services de soutien. C’est le droit à l’éducation et à l’égalité qui est compromis ! »

La CSN tient toutefois à saluer le changement de cap que semble opérer le nouveau ministre de l’Éducation. « Le ministre Proulx a fait le bon choix en remisant le projet d’abolition ou de fusion des commissions scolaires et en maintenant les élections scolaires. Le projet de loi 86 conduisait à un brassage inutile de structures et nous éloignait des vrais enjeux », affirme Mme De Sève.

Malheureusement, au cours des prochaines semaines les efforts seront encore détournés par un projet de loi sur les commissions scolaires, le PL105, qui est loin de faire l’unanimité. Mais un consensus semble émerger : celui de l’urgence de disposer des ressources et des moyens assurant la réussite de tous les élèves. « Ce qu’il faut, c’est une politique nationale d’éducation couvrant tous les ordres d’enseignement allant de la petite enfance jusqu’à l’université, et même au-delà avec l’éducation des adultes ! Une perspective globale en éducation s’impose ! », déclare Véronique De Sève.

À l’instar de milliers de parents qui font des chaînes humaines autour des écoles de leur quartier, la CSN croit que l’école publique doit être valorisée et devenir une priorité du gouvernement. « Et pas seulement en paroles, dans les faits », conclut la vice-présidente.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...