Édition du 8 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Presse-toi à gauche !

Presse-toi à gauche – vous invite à animer le débat sur la situation du mouvement indépendantiste du Québec et sur ses perspectives

La défaite du PQ aux dernières élections a marqué un recul continu de ce parti en termes de base électorale. Le parti des abstentionnistes recrute particulièrement parmi les souverainistes. Ceci manifestait une crise majeure du Parti québécois qui n’a plus de stratégie claire depuis 2005 (la tenue d’un référendum dans un premier mandat gouvernemental ayant été alors abandonnée), soit depuis 10 ans maintenant. La course à la chefferie qui allait conduire à l’élection de Pierre-Karl Péladeau comme chef n’a pas permis de jeter l’amorce d’un dépassement de cette impasse stratégique qui s’est manifestée clairement durant la dernière campagne électorale.

Depuis lors, le PQ, qui se prétend encore le navire amiral de l’indépendance du Québec, fait de l’apparition de différents partis politiques indépendantistes (Québec solidaire, Option nationale) et de la dispersion politique du mouvement souverainiste les raisons essentielles de l’affaiblissement du mouvement souverainiste et du recul du soutien à l’indépendance. La réponse de la direction péquiste et de nombre de militantEs souverainistes est claire et simple : rallier les différents fragments du mouvement souverainiste dans un seul front pour créer les conditions de son renforcement et du ralliement d’une majorité québécoise au projet d’indépendance.

Les bases d’un tel raisonnement ne permettent en rien d’expliquer la situation actuelle du combat indépendantiste au Québec. À une analyse simpliste de la situation correspondent des réponses superficielles et partisanes qui ne permettront pas de dépasser la situation d’enlisement actuelle.

C’est pourquoi nous proposons d’ouvrir un large débat dans les pages de Presse-toi à gauche, dans vos organes de presse respectifs et lors de rencontres publiques pour, au-delà d’une démarche étroitement partisane, discuter du fond des questions et parvenir à des clarifications politiques pour pouvoir relever les défis de la lutte indépendantiste.

Les objectifs de ce débat

- éclairer les racines de l’impasse actuelle dans la lutte pour l’indépendance en traçant un bilan historique du mouvement souverainiste pour comprendre les fondements de cette impasse ;
- analyser et comparer les grandes orientations des partis politiques indépendantistes pour dépasser la situation actuelle ;
- confronter les stratégies qui sont en jeu et de juger de leur compatibilité comme de leur incompatibilité pour de futures alliances ;
- déduire de ces réflexions, les conceptions que les indépendantistes de gauche doivent avancer pour construire une majorité populaire pour l’indépendance ;
- étudier différentes expériences internationales de lutte pour l’indépendance pour en tirer des leçons pour ici. (Catalogne, Écosse, Pays basque, Belgique...).
- définir les conditions d’accord et différents types d’alliances entre indépendantistes, entre partis indépendantistes.

Les thèmes de ce débat

Les interventions demandées aux auteur-e-s qui voudront bien collaborer à la démarche proposée viseront à répondre aux questions suivantes :

A. Au niveau des orientations programmatiques

a. Quelle indépendance voulons-nous ? Dans ses dimensions économiques, politiques et culturelles ? La question de l’État nation à l’époque de la globalisation ?

b . Quelles institutions pour un Québec indépendant (Vie démocratie – démocratie représentative, participative, directe - centralisation, décentralisation) ?

c. Quels choix économiques (monnaie, libre-échange, politique environnementale) ?

d. Quelle place faire à la diversité et au pluralisme national (immigration, laïcité, peuples autochtones) ?

B. Au niveau des perspectives stratégiques ?

a. Réalité et contradictions du mouvement souverainiste ? Pour un bilan historique du mouvement indépendantiste ? Quels projets stratégiques traversent le mouvement souverainiste ? La famille souverainiste existe-t-elle ? Quels sont les rapports de force dans le mouvement souverainiste ? Peut-on définir le PQ comme le navire amiral du mouvement indépendantiste et qu’est-ce que cela signifie ?

b. Quelle hypothèse stratégique privilégier ? (assemblée constituante, élection référendaire, référendum) et leurs articulations possibles ? Qu’elle pourrait être la place d’un mouvement populaire et citoyen pour l’indépendance par rapport au rôle des partis politiques indépendantistes ? Quels rapports avec les organisations sociales de gauche du Canada anglais ?

c. Par où va passer la lutte pour une majorité indépendantiste dans la société québécoise ? Quel place la construction d’un mouvement citoyen ou populaire pour l’indépendance et le rôle des partis ? Quel rôle peuvent et doivent jouer les différents mouvements sociaux (syndical, féministe, populaire, écologique, étudiant) dans la lutte pour une majorité indépendantiste ?

d. Alliances tactiques et alliance stratégique entre partis indépendantistes. – Comment poser le problème des alliances, de leurs formes, de leurs conditions politiques et organisationnelles ? Alliances tactiques sur le terrain des luttes sociales alliance dans le cadre de la construction d’un mouvement citoyen pour l’indépendance (Du Conseil de la souveraineté au OUI-Québec) alliances électorales et le sens de la notion de division du vote( désistements et débat sur les primaires indépendantistes - coalition électorale) alliances parlementaires (possibilités et limites) alliance stratégique (alliance gouvernementale - gouvernement de Coalition)...

e. Quelles sont les bases de l’unité du mouvement indépendantiste ? Quelle politique d’alliance ou d’autonomie dans le cadre des prochaines élections en 2018 ?

N’hésitez pas à nous envoyer vos textes à redaction@pressegauche.org. C’est avec plaisir que nous publierons vos contributions à ce débat important.

La rédaction de Presse-toi à gauche !
http://www.pressegauche.org

Sur le même thème : Presse-toi à gauche !

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...