Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Action de visibilité pour le droit des femmes à la santé

Québec, 14 septembre 2022 - Répondant à l’appel de mobilisation du Regroupement des groupes de femmes de la Capitale-Nationale (RGF-CN), des groupes de femmes et citoyennes féministes se sont rassemblées devant le Ministère de la Santé et des services sociaux afin de dénoncer les barrières d’accès aux services sociaux et de santé dans la région de la Capitale-Nationale.

Les prises de paroles, les affiches et les mises en situation visaient à illustrer les difficultés des femmes à accéder à des services sociaux et de santé de qualité, gratuits, dans des délais acceptables et à proximité. Elles dénonçaient les préjugés
auxquels font face les femmes vivant à la croisée des oppressions, les temps d’attentes déraisonnables, ainsi que la lourdeur bureaucratique et administrative vécue dans le système de santé québécois.

« Il faut un réinvestissement massif dans le système de santé et de services sociaux. Celui-ci doit urgemment s’adapter aux réalités des femmes, entre autres les femmes vivant avec un handicap, les femmes à statut migratoire précaire et les
femmes autochtones
 », scande Catherine Gauthier du RGF-CN. Plusieurs groupes étaient présents pour réclamer un meilleur accès à l’assurance-maladie, notamment pour les femmes à statut migratoire précaire et les demandeuses d’asile ; des services adaptés pour les femmes vivant avec un handicap, tel que le matériel permettant à celles-ci de recevoir une mammographie ; une simplification de l’accès aux services de santé et la fin de la privatisation en santé. Les femmes plus durement touchées par les barrières d’accès «  Nous voulons mettre de l’avant le fait que les barrières affectent plus durement les femmes puisqu’elles sont les principales
utilisatrices du réseau en plus d’être souvent celles qui sont en charge des soins et font le lien entre leur famille et les services sociaux et de santé
 », rappelle Élise Landriault-Dupont co-coordonnatrice au RGF-CN. Par ailleurs, pour plusieurs d’entre elles, notamment les femmes autochtones, racisées, immigrantes, aînées, de la diversité sexuelle, en situation de pauvreté, ayant des limitations fonctionnelles ou vivant en zone rurale, les obstacles se croisent et se cumulent. C’est pourquoi il est impératif que le gouvernement reconnaisse le racisme systémique dont trop de femmes sont victimes au sein du système de santé et mette en application le Principe de Joyce.

En se mobilisant au niveau régional, le RGF-CN souhaite signifier à la population les enjeux particuliers de la CapitaleNationale. L’action s’inscrit dans le cadre de la campagne d’alerte sur les entraves au droit des femmes à la santé du Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec. De pair avec les 16 autres Tables régionales, le RGFCN poursuivra les actions pour cette campagne qui revendique que toutes les femmes aient rapidement un réel accès à des services sociaux et de santé publics, gratuits, universels et de qualité sur l’ensemble du territoire du Québec.

Le Regroupement des groupes de femmes de la région de la Capitale-Nationale (Portneuf – Québec- Charlevoix) a pour mission de réunir les groupes de femmes et d’agir collectivement dans une perspective féministe intersectionnelle pour la
défense des droits et des intérêts de toutes les femmes, l’égalité des femmes entre elles, l’amélioration des conditions de vie, en visant notamment l’élimination des inégalités qu’elles vivent aux niveaux social, économique et politique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...