Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Enjeux économiques du projet GNLQ

Éric Pineault est professeur à l’Institut des sciences de l’environnement, UQAM. Voici sa présentation au Bureau d’audience publique en environnement le 26 octobre dernier sous forme de pdf. Voici la conclusion.

Conclusion 1 : Parmi les coûts socioécologiques non-escomptés, il y a le coût « d’opportunité environnemental » de l’usage de l’hydro-électricité et du territoire.

L’usine de GNL consommerait à elle seule en électricité le tiers de la production annuelle de la Romaine (550 MW sur 1500 MW) et ce pour aider les extracteurs d’énergie fossile de l’ouest du Canada à exporter leur production en refroidissant, comprimant et transbordant du gaz issu de fracturation.

Chaque KW propre générée au Québec est précieuse dans un contexte de transition énergétique et devrait faire l’objet d’une allocation optimale du point de vue environnemental et économique. Le projet GNLQ ne répond à aucun des deux critères.

Conclusion 2 : Le projet comporte d’importants risques de marché qui ne concernent pas uniquement le promoteur mais l’ensemble de la société québécoise.

Il faut éviter de financer un autre infrastructure industrielle déficitaire et peu structurante pour la transition à venir. En plus, de laisser une trace indélébile sur le territoire.

Pour lire cette présentation cliquez sur l’icône :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...