Édition du 20 février 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

L’écrivain haïtien, Makenzy Orcel, lauréat du prix « Goncourt américain 2023

L’Académie Goncourt des États-Unis a attribué à l’écrivain haïtien Makenzy Orcel, le prix de « Goncourt United States » pour l’année 2023 pour son œuvre intitulée : « Une somme humaine ».

Le romancier haïtien a été honoré le samedi 29 avril 2023, lors d’une cérémonie tenue à New York, aux États-Unis.

«  Une somme humaine », c’est le titre de Makenzy Orcel qui a été distingué par les étudiants francophones des Universités américaines ce samedi. À rappeler que ce fameux prix est attribué dans plus de trente pays par les étudiants francophones chaque année.
Cette année, dans le cadre de sa deuxième édition organisée aux États-Unis d’Amérique, la romancière française a été sacrée.

L’écrivain haïtien était en lice avec « Vivre vite » de Brigitte Giraud, « Le mage du Kremlin » de Giuliano da Empoli, et « Les presque sœurs » de Cloé Korman. C’est finalement « Une somme humaine » de l’excellent Makenzy Orcel qui a glané ce prestigieux prix français décerné par les étudiants francophones des États-Unis.

« Je n’écris pas pour les prix, pas pour la reconnaissance ; car la littérature est une invitation à regarder le monde autrement, à l’aborder autrement, à donner à voir les soubassements du monde », a-t-il fait savoir dans des propos rapportés par l’Agence France Presse.
Né le 18 septembre1983 à Port-au-Prince, Makenzy Orcel raffle de nombreux prix nationaux et internationaux pour ses divers titres de grande envergure.

Auteur du roman très remarqué Les Immortelles, Témoignage insolent, envoûtant, où il donne la parole à une prostituée. Pour ce roman (traduit en anglais à New York chez SunyPress), il a reçu le Prix Thyde Monnier de la Société des gens de lettres.
En 2011, il a publié Les Latrines (éditions Mémoire d’encrier) dans lequel il poursuit son exploration des bas-fonds, dans le dédale des bidonvilles de Port-au-Prince.
En 2012, le groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN-Monde) lui a décerné le Prix de Littérature d’expression française de l’année.

En janvier 2016, Makenzy Orcel a publié son 3ème roman, L’Ombre animale (Éditions Zulma). Cette œuvre lui vaut plusieurs prix en 2016, dont le prix Louis-Guilloux[2] et le prix Littérature-monde[3].

En 2017, il est fait Chevalier des Arts et des Lettres de la République française.
Son 4ème roman, Maître-Minuit, a séduit la critique, ainsi que Une boîte de nuit à Calcutta co-écrit avec son ami Nicolas Idier, paru chez Robert Laffont.

En 2021, il a publié un nouveau roman, L’empereur (Rivages) - dans lequel Makenzy Orcel nous fait partager les tourments d’un esprit blessé en lutte contre toutes les formes d’oppression - ainsi qu’un recueil de poèmes Pur sang (La contre allée).

Et Une Somme humaine (Rivages) en août 2022, encensé par la presse et finaliste du Prix Goncourt. "Après avoir donné une voix à une vieille dame haïtienne dans L’Ombre animale, le poète et romancier haïtien Makenzy Orcel donne dans le deuxième volet de ce qui sera une trilogie, la parole à une autre femme, une jeune Française, dont la vie est jonchée de drames. Ce roman sombre est écrit dans une langue qui ruisselle et palpite au rythme de la "somme humaine" qu’il charrie, composant une peinture noire de la France".
Smith PRINVIL

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...