Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Blogues

La rémunération des préposéEs aux bénéficiaires

À quel jeu s’adonne monsieur Legault ?

Lors de la conférence de presse de M. François Legault, le lundi 20 avril 2020, le premier ministre du Québec a notamment déclaré ceci :

« Maintenant, bon, les syndicats. J’ai bien entendu les commentaires des syndicats en fin de semaine. Et c’est important, je le répète, là, on aurait dû le faire avant, j’aurais dû le faire avant, il faut trouver un moyen d’augmenter les salaires des préposés aux bénéficiaires de façon permanente le plus rapidement possible. Donc, j’ai demandé au président du Conseil du trésor de convoquer demain les syndicats, donc, entre autres, la CSN, la FTQ, puis d’essayer, ensemble, avec les syndicats, de régler le plus rapidement possible toute la question des salaires des préposés aux bénéficiaires. Je pense, l’idéal, c’est de le régler avec les syndicats, de le faire rapidement.

Sans admettre si le gouvernement du Québec a une part de responsabilité dans la faible rémunération des préposées aux bénéficiaires qui oeuvrent dans le réseau de la santé et des services sociaux, la bonne nouvelle à retenir de la conférence de presse de François Legault réside en ceci : il va y avoir des pourparlers entre le Conseil du trésor et les négociatrices et les négociateurs syndicaux de la CSN et de la FTQ le mardi 21 avril 2020. Mais, avant de conclure quoi que ce soit ici, attendons de voir si le fruit de ces échanges se situera à l’intérieur ou non du cadre financier de négociation du gouvernement rendu public le 12 décembre 2019.

Voir le lien qui suit :

https://www.tresor.gouv.qc.ca/fileadmin/PDF/Nouvelles/cadre-finacier-negociation_20-25_16x9.pdf

À une question un peu plus pointue du journaliste Patrice Bergeron, qui rappelait que la FTQ dans ses demandes du 11 décembre 2019 réclamait des hausses « plus élevées pour les plus bas salariés, dont les préposés », monsieur Legault a précisé ce qui suit :

« M. Legault : Bien, moi, j’étais content d’entendre les syndicats, en fin de semaine, dire qu’ils étaient ouverts. Donc, réglons-le, à ce moment-là, s’il n’y en a pas de problème.

Moi, ce que je voudrais, c’est qu’on règle les préposés aux bénéficiaires, mais j’ai bien entendu certains présidents de syndicats dire : Oui, mais il faudrait aussi augmenter les autres groupes. Là, ce qu’on parle, c’est les préposés aux bénéficiaires, d’augmenter de plus les préposés aux bénéficiaires que les autres groupes d’employés. Moi, s’ils sont d’accord, là, parfait, on va régler ça rapidement. »

Donc, à ce moment-ci, monsieur Legault ressent l’urgence de régler la question de la rémunération des préposées aux bénéficiaires, mais, si nous le décodons bien, dans un cadre qui ne doit pas avoir d’incidence pour les autres groupes de salariées ouevrant dans les secteurs public et parapublic. Autrement dit, il ne faudrait pas que cela se répercute sur l’équité et la relativité salariales.

Conclusion provisoire

Attendons les développements à venir avant de répondre à la question : à quel jeu s’adonne monsieur Legault ? À première vue, on peut hasarder l’hypothèse qu’il s’agit d’un jeu où il veut contourner les obligations du gouvernement en matière d’équité et de relativité salariales. Nous le répétons, il s’agit uniquement d’une hypothèse ici.

Yvan Perrier

yvan_perrier@hotmail.com

20 avril 2020

20h20

http://www.assnat.qc.ca/fr/actualites-salle-presse/conferences-points-presse/ConferencePointPresse-59517.html . Consulté le 20 avril 2020.

Ajout
21 avril 2020
17h50

Décret et négociation pour les préposéEs aux bénéficiaires

Lors de sa conférence de presse du 21 avril 2020, le premier ministre du Québec, monsieur François Legault s’est fait poser une seule question au sujet des préposéEs aux bénéficiaires. Est-il prêt à envisager pour les préposéEs aux bénéficiaires des résidences privées pour personnes âgées (RPA) « la mise en place d’un décret pour fixer des conditions minimums dans le secteur » ?
Il a répondu que le ministre du Travail, monsieur Jean Boulet, « est en train de regarder ça ». Il a aussi précisé que les pourparlers qui se déroulent entre le Conseil du trésor et les négociatrices de la FTQ et de la CSN semblent porter sur « le salaire des préposés aux bénéficiaires dans le secteur public ».
M. Bergeron (Patrice) : Et en complémentaire, si vous permettez, on va parler encore de la question des préposés aux bénéficiaires, mais ceux-là qui travaillent dans les résidences privées pour personnes âgées, donc les RPA. Vous le savez, ceux-là sont encore moins payés que dans le régime public. Vous leur offrez actuellement une prime temporaire, mais qui ne dure que le temps que ça va durer. Eux demandent la mise en place d’un décret pour fixer des conditions minimums dans le secteur. Est-ce que vous êtes ouverts à ça ?
M. Legault : Bien, Jean Boulet est en train de regarder ça, mais c’est certain qu’en augmentant le salaire des préposés aux bénéficiaires dans le secteur public, dans les CHSLD publics, par exemple, ça va mettre une pression sur les salaires dans le secteur privé. On comprend très bien ça. Il y a des places que c’est le gouvernement qui achète, donc il va falloir donner plus d’argent pour acheter ces places-là, là. Donc, ça, on voit très bien l’effet domino. Mais la première étape, c’est de régler les préposés qui sont dans le secteur public, mais je parlais encore, hier soir, avec le président du Conseil du trésor, on est en train, quand même, de faire une évaluation du coût que ça va entraîner dans le secteur privé.
Maintenant, est-ce qu’il faut fixer les conditions dans chaque établissement privé ? Peut-être. Mais la situation peut être différente entre, par exemple, une ressource intermédiaire privée, une RPA privée ou un CHSLD privé, là, donc il ne faut pas non plus tomber dans l’hyperbureaucratisation des salaires du privé dans ces résidences-là.
Conférence de presse de M. François Legault, premier ministre et Mme Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux. Le mardi 21 avril 2020, 13 h

http://www.assnat.qc.ca/fr/actualites-salle-presse/conferences-points-presse/ConferencePointPresse-59569.html Consulté le 21 avril 2020

http://www.assnat.qc.ca/fr/video-audio/archives-parlementaires/activites-presse/AudioVideo-84953.html?support=video Consulté le 21 avril 2020

Ajout
21 avril 2020
17h50

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Blogues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...