Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

La résistance à l'offensive néolibérale, fruit du croisement de luttes multiples

Dans ces points de mire, Presse-toi à gauche présente synthétiquement des éléments d’analyses d’articles publiés dans l’édition de la semaine et explicite ses partis-pris sur les points d’actualité et les débats en cours. Points de mire, pour bien marquer où nous voulons en venir !

Pétition Port de Québec

Le Port de Québec nous revient avec un autre de ces projets inutiles au plan économique et nuisible au niveau de l’environnement. Se comportant en roi absolu sur son « territoire », comme dans le dossier des copeaux de bois lors duquel nous avons vu surgir en pleine nuit deux énormes verrues blanches près du fleuve St-Laurent, voici que le Port nous propose maintenant la manutention de conteneurs. Alors que la région d’Halifax en Nouvelle-Écosse possède déjà deux projets en cours du même types, deux projets qui recherchent toujours leurs premiers clients, le Port de Québec veut nous faire avaler que ces projets vont développer l’économie de la région. Une belle arnaque... Les groupes écologistes font circuler une pétition pour dénoncer ce projet inutile. Vous êtes priés de la signer.

Des suites au 8 mars

Une vague de mobilisation telle que l’on a vue dans la dénonciation du harcèlement et des violences faîtes au femmes ne se brise pas facilement. Les groupes de femmes maintiennent la pression sur les autorités gouvernementales afin d’obtenir les ressources nécessaires afin d’intervenir efficacement auprès des femmes victimes et mène campagne dans la suite au mouvement #etmaintenant.

Sol Zanetti sera candidat de QS dans Jean-Lesage

Plus d’une centaine de personnes se sont réunies pour déterminer qui sera candidat de Québec solidaire dans la circonsription de Jean-Lesage à Québec. L’ancien chef d’Option nationale Sol Zanetti a remporté l’exercice et sera candidat de la formation de gauche. Une autre assemblée d’investiture se tiendra mercredi le 28 mars dans le comté de Tachereau. Un deuxième débat s’est tenu dans le cadre de cet exercice démocratique. Nous en faisons écho.

Le transport en commun à Québec et le projet de tramway du maire Labeaume

Le maire Labeaume et son administration ont présenté le projet de tramway qu’il met de l’avant d’ici l’horizon 2026. L’opposition issue des radios de la droite dure faisait campagne pour un 3e lien et dénonçait tous projet de transport en commun comme inutile. Québec solidaire de la Capitale-nationale a réagi en mentionnant que « pour assurer un transfert important des déplacements vers le transport en commun, il faudra diminuer les coûts des tarifs dans une perspective de gratuité à court terme. »

Le gouvernement Couillard vient de déposer un projet de loi (pl-176) pour réformer des normes de travail. Nous vous présentons un panorama des réactions des organisations syndicales et populaires au dépôt du projet de loi. Ce projet de réforme ne répond vraiment pas aux attentes du mouvement syndical et des organisations populaires.

Conjoncture internationale

La conjoncture mondiale est toujours complexe. Il nous faut choisir des événements. Le choix est parfois difficile. Nous avons pris l’optique de fixer notre attention sur la situation en Amérique latine et nous vous proposons par une entrevue de fonds sur la conjoncture actuelle dans cette région du monde.

Cet entrevue analyse les gouvernements progressistes latino-américains, leur évolution et de leurs faiblesses. La situation du Venezuela y est plus détaillé. "Au-delà de beaux discours, des secteurs importants de la gauche qui jouèrent des rôles dirigeants dans ces processus n’avaient pas soumis l’expérience du socialisme du XXe siècle à une réflexion suffisamment critique. Beaucoup des vieilles formes de compréhension de la direction, du parti, de « l’avant-garde », des rapports de l’État avec la société, du développement économique, des rapports de l’être humain avec les autres éléments de la nature, étaient présentes dans ces projets de transformation. Sans parler du poids des visions du monde eurocentrées, monoculturelles et patriarcales. Les formes coloniales historiques d’insertion dans la division internationale du travail et de la nature se sont approfondies. »

Notre périple en Amérique Latine s’est arrêté aussi au Mexique avec la candidature de Marichuy. Nous avons voulu vous présenter un article qui explique le sens de la rencontre historique entre le Conseil indigène de Gouvernement et les organisations syndicales et de travailleurs. « En cela, le CIG représente une option anticapitaliste au milieu de la crise. Il propose sa porte- parole comme candidate indépendante, en affirmant qu’elle ne cherche pas à obtenir des votes mais organise et renforce un Conseil indigène de gouvernement pour l’ensemble du pays face à la fraude en préparation. La rencontre de travailleurs, dans les locaux du SME le 24 janvier, a pour but de créer des ponts avec le CIG pour avancer vers la formation d’un Conseil de gouvernement de la classe travailleuse et du peuple. C’est là que réside l’importance historique de cette rencontre qui pose les bases d’une alliance entre les peuples indigènes et originaires représentés par le CIG et les organisations syndicales et de travailleurs, qui incluent des syndicats combatifs comme le SME et ceux regroupés dans la Nouvelle centrale des travailleurs (NCT), mais aussi d’autres secteurs et mouvements en lutte comme l’Assemblée nationale des usagers de l’énergie électrique (ANUEE) et des organisations comme l’Organisation politique du peuple et des travailleurs."

Au Brésil avec le meurtre de la militante noire et féministe Marielle Franco est un assassinat odieux qui a soulevé un élan de solidarité au niveau internationale.

« La conseillère municipale brésilienne Marielle Franco a été abattue à Rio de Janeiro, le mercredi 14 mars, de même que le conducteur de la voiture dans laquelle elle se trouvait : Anderson Pedro Gomes. Elle était âgée de 38 ans. Elle avait dénoncé ces dernières semaines une augmentation de la violence policière dans les favelas et s’opposait à l’intervention militaire dans « la zone de sécurité de Rio de Janeiro », décrétée par le président Michel Temer pour tenter de contenir une escalade de la violence qui n’a cessé de croître depuis la fin des Jeux olympiques de 2016. Mais le PSOL (Parti socialisme et liberté) auquel elle appartenait et ses proches ont déclaré que la dirigeante n’avait signalé aucune menace ces derniers temps. » «  Être une femme noire, c’est résister et se battre tout le temps pour survivre. Les gens regardent nos corps pour nous rabaisser, ils examinent si sous le turban nous avons des drogues ou des poux, ils nient notre existence. Ce que j’ai vécu à l’aéroport était une expérience par laquelle de nombreuses femmes noires sont déjà passées. Si on faisait une enquête objective en pour savoir combien de femmes et d’hommes blancs ont subi un examen de leurs cheveux, et on n’en trouverait aucune et aucune. Nous sommes exposés et nous sommes violés tous les jours. Afin d’élargir la discussion, il est essentiel de comprendre que nous subissons un traitement différent. Il faut reconnaître l’existence du racisme. » « Des indices solides indiquent que l’assassinat de Marielle était une exécution politique motivée par les graves accusations que la conseillère municipal avait récemment formulées contre la barbarie des interventions de la police militaire dans les favelas de Rio de Janeiro, et plus particulièrement dans le bidonville d’Acari, le dimanche 11 mars. »

Enfin pour les personnes mordues de lecture, la section mouvement des femmes propose six analyses sur le féminisme et dans la section Planète nous faisons un un rappel de la catastrophe de Fukushima.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...