Édition du 15 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections fédérales 2019

Les enjeux des familles travailleuses seront gros aux prochaines élections

On peut comprendre que vous vous soyez abstenu de penser aux prochaines élections fédérales pendant l’été, mais la fête du Travail arrive et cela signifie qu’il est temps de reprendre la routine automnale et de commencer à penser à votre vote.

Vous avez peut-être vu les personnalités politiques faire la tournée des barbecues pour tenter d’obtenir l’appui des travailleurs et travailleuses et de leurs familles. Il arrive souvent qu’elles prétendent savoir ce dont les électeurs et les électrices ont besoin. Faisons-leur donc savoir ce que l’électorat veut.

Après tout, nous chérissons notre droit de voter pour le pays que nous voulons et c’est une de nos importantes responsabilités. Or, ce droit est menacé.

Les mensonges, les renseignements erronés et la propagande qui prolifèrent en ligne ont pour effet de diviser les gens et de détourner leur attention plus que jamais.

Nous savons qu’il est probable que des intervenants canadiens et étrangers continueront de semer la dissension en traitant de sujets controversés tels que l’immigration et l’environnement. Nous devons demeurer unis et concentrés sur ce qui importe vraiment : un présent et un avenir qui ne laisse personne pour compte.

Outre le fait que notre avenir est incertain, les progrès réalisés par les travailleurs et les travailleuses depuis quatre ans sont menacés.

Les syndicats du Canada s’élèvent au-dessus du bruit en transmettant un message simple à l’électorat : la population canadienne doit élire un gouvernement qui s’engage à créer un Canada juste pour tous.

C’est beaucoup plus qu’un slogan ; c’est un clair appel à l’action dans cinq domaines importants qui façonneront l’avenir de notre pays. Chacun de ces domaines est axé sur la santé et le bien-être de la population canadienne.

Les syndicats du Canada ont travaillé avec les gouvernements et des spécialistes de la santé pour faire de l’assurance-médicaments universelle un enjeu électoral cet automne.

C’est parce que plus de 3,5 millions de Canadiennes et Canadiens ont de la difficulté à payer les médicaments dont ils ont besoin. Les assureurs privés et les sociétés pharmaceutiques ont tout intérêt à maintenir le statu quo dans lequel la population canadienne paie des prix parmi les plus élevés du monde pour ses médicaments. Le Canada demeure le seul pays développé ayant un système de santé universel qui ne comprend pas une assurance-médicaments universelle (en anglais seulement). L’instauration d’un système à payeur unique freinerait la hausse des prix des médicaments et permettrait à la population canadienne d’économiser plus de quatre milliards de dollars par année, selon le directeur parlementaire du budget.

Un autre facteur du bien-être des Canadiennes et Canadiens est la garantie qu’ils pourront vivre leur retraite dans la dignité. Après la défaite essuyée par le Parti conservateur aux élections fédérales précédentes, les syndicats du Canada ont fait des pressions politiques pour l’expansion des pensions publiques et ont obtenu une majoration de 50 % des prestations du Régime de pensions du Canada et des paiements supplémentaires pour 900 000 personnes âgées célibataires à faible revenu ainsi que le rétablissement à 65 ans de l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse et au Supplément de revenu garanti, qui avait été porté à 67 ans.

Il nous faut un gouvernement qui s’engage à bonifier les pensions publiques et à protéger les pensions privées durement gagnées quand des employeurs font faillite.

Nous devons penser en outre à la santé économique des travailleuses et travailleurs de ce pays. Vu l’augmentation du travail précaire, temporaire et à bas salaire, un nombre croissant de personnes ont du mal à joindre les deux bouts. Nous devons voter pour un gouvernement qui définit clairement ce qu’il investira dans la création de bons emplois pour tous les Canadiens et les Canadiennes.

Il est temps de prendre d’audacieuses mesures en réponse à notre urgence climatique en même temps que l’on crée des possibilités économiques dans des industries vertes. Nous méritons un gouvernement qui s’engage à voir à ce que notre eau et notre air soient propres, qui investit dans les transports en commun et qui aide les travailleurs et travailleuses et les communautés à vivre la transition vers une économie plus verte.

Puisque des gouvernements conservateurs purs et durs dirigent actuellement la majorité des provinces, nous ne devons pas oublier ce que la décennie de gouvernements conservateurs de Stephen Harper a fait aux travailleurs et travailleuses et à leurs familles ni le risque de voir annuler des progrès sociaux durement gagnés et remanier la Constitution canadienne.

La population canadienne peut-elle se permettre d’avoir un gouvernement qui fait passer les entreprises privées et les réductions d’impôt pour les super-riches avant les travailleurs et les travailleuses ordinaires ? Pouvons-nous courir le risque d’élire un gouvernement qui refuse de s’attaquer à la catastrophe climatique ? Pouvons-nous accepter un gouvernement prêt à exploiter la peur et l’insécurité des gens pour alimenter le racisme et l’intolérance ?

À l’occasion de la fête du Travail, engageons-nous de nouveau à nous serrer les coudes pour créer un Canada inclusif où tout le monde prospère.

Hassan Yussuff est le président du Congrès du travail du Canada.

Hassan Yussuff

Hassan Yussuff a été réélu président du Congrès du travail du Canada pour un second mandat en mai 2017. Il a été élu à ce poste la première fois en mai 2014, devenant la première personne de couleur à être élue à la tête du mouvement syndical canadien.

Depuis son élection en 2014, Hassan a mené les syndicats du Canada vers bon nombre de victoires importantes. C’est sous sa direction, par exemple, que le CTC a lancé une innovante campagne numérique et communautaire qui a inscrit les enjeux du mouvement syndical au cœur de la campagne électorale fédérale de 2015 et aidé à défaire les conservateurs.

https://congresdutravail.ca/qui-nous-sommes/nos-dirigeantes-et-dirigeants/hassan-yussuff/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Élections fédérales 2019

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...