Édition du 12 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Les peuples autochtones du Québec font front commun contre l'uranium aux audiences finales du BAPE à Montréal

MONTRÉAL, le 15 déc. 2014 - À la dernière session des audiences publiques du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur la filière uranifère au Québec, qui aura lieu aujourd’hui à Montréal, les Cris de la Baie-James livreront un message résonant et uni contre le développement de l’uranium sur leur territoire d’Eeyou Istchee. Tout comme la Nation Crie, qui a mené la charge contre le développement uranifère, l’Assemblée des Premières Nation du Québec et du Labrador ainsi que les Inuits du nord du Québec se sont positionnés à l’encontre de l’exploration et l’exploitation de l’uranium sur leurs territoires. Ils interviendront également au BAPE aujourd’hui.

« Un signal puissant a été envoyé par tous les peuples autochtones du Québec. Ensemble, nous avons dit NON à l’uranium, » a dit Matthew Coon Come, le Grand Chef de la Nation Crie de la Baie James. « Aujourd’hui, nous démontrons que la Nation Crie s’exprime d’une seule voix, unie avec les autres peuples autochtones du Québec, lorsque nous affirmons que nos territoires doivent rester indemnes de l’exploitation de l’uranium et exempt des déchets d’uranium. »

La marche « Ensemble contre l’uranium » du Conseil des jeunes de la Nation Crie, dont le départ a eu lieu à Mistissini le 23 novembre, est arrivée à Montréal pour participer aux audiences du BAPE. Les marcheurs ont parcouru plus de 850 km à pied en 23 jours, afin de partager le message de la Nation Crie et d’encourager d’autres Québécois à se tenir à leurs côtés contre le développement de l’uranium. Pour la plus grande majorité, ceux qu’ils ont rencontrés au long de leur parcours étaient d’avis que l’exploitation de l’uranium devrait être interdit au Québec.

Le Grand Chef des jeunes Joshua Iserhoff a mené la marche et présentera des observations au BAPE au nom du Conseil des jeunes. « L’un des lieux de pêche préférés de notre communauté, Gobanji, se situe sur le lac Mistissini, tout près du projet Matoush de Strateco. Le campement de chasse à l’oie de ma grand-mère est aussi là-bas, » a évoqué le Grand chef des jeunes Iserhoff. « J’ai eu amplement de temps durant cette marche pour penser à quel point cette terre est importante pour moi, ma famille et toute ma communauté. Je dirai aux commissaires, au nom de tous les jeunes Cris, que l’exploitation de l’uranium, et les traces radioactives et dangereuses qu’elle laissera ne sont pas les bienvenues en Eeyou Istchee. »

« Le courage et la résolution des marcheurs « Ensemble contre l’uranium » font preuve, d’une manière claire et convaincante, de la détermination de notre peuple à protéger Eeyou Istchee des risques reliés à l’exploitation de l’uranium et aux déchets d’uranium, aujourd’hui et pour des générations futures. Nous remercions les Premières Nations qui ont offert de l’appui et de l’encouragement le long du chemin, » a souligné le Grand chef Matthew Coon Come. « Nous avons été heureux de constater que, lorsque les Québécois apprennent la vérité concernant l’uranium, ils se joignent à nous pour l’opposer. »

Les audiences finales du BAPE auront lieu dans la salle Ovation à l’hôtel Hyatt Regency à Montréal, à 13h00 et à 19h00. La session prévue en soirée sera co-présidée par le comité consultatif pour l’environnement de la Baie-James (CCEBJ) et le comité consultatif de l’environnement Kativik (CCEK). Vous pouvez en apprendre plus concernant l’uranium et la position de la Nation Crie à www.StandAgainstUranium.com, sur Facebook (James Bay Cree Against Uranium) et le compte Twitter (@JBCAUranium).

Grand conseil des Cris

Eeyou Istchee

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...