Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Menace des forages pétroliers sur l’eau potable : à la rescousse de Ristigouche

Vous êtes des milliers à avoir réagi à l’annonce du gouvernement Couillard sur le règlement sur la « protection » des sources d’eau potable (http://www.greenpeace.org/canada/fr/Blog/eau-potable-et-ptrole-lquipe-couillard-joue-l/blog/49996/) la semaine dernière, règlement qui permet aux compagnies pétrolières de s’inviter dans l’arrière-cour des municipalités pour y forer et exploiter le pétrole à 500m des sources d’eau potable.

L’auteur est de Greenpeace Canada.

Avec ce règlement, le ministre Heurtel force les municipalités à tolérer la proximité des pétrolières, alors que celles déjà aux prises avec les forages tentaient au contraire d’éloigner les foreuses de leurs territoires à une distance quatre fois plus grande que celle tolérée par Québec. Une d’entre elles, Ristigouche, en Gaspésie, fait aujourd’hui appel à la solidarité de tous les Québécois et Québécoises pour faire face à la menace pétrolière.

Gastem : La poursuite en bas de la ceinture

Face à l’accaparement de claims miniers à des fins d’exploration et d’exploitation pétrolière en Gaspésie, ce sont plus de 70 municipalités qui ont adopté des règlements municipaux pour se protéger de la proximité des pétrolières avec leurs sources d’eau potable. Si ces mesures étaient un bon présage pour la santé des Gaspésiens, elles ne semblaient guère plaire aux compagnies pétrolières Gastem et Pétrolia dont les opérations à proximité des habitations leur causaient déjà des maux de tête.

En 2013, Gastem s’est retirée de la région et a vendu ses parts à Pétrolia, mais elle n’a pas raté l’occasion de traîner en justice la municipalité qui s’était tenue debout pour protéger son eau potable. C’est suite à l’adoption d’un règlement sur l’eau potable que la municipalité de Ristigouche a reçue une mise en demeure de 1,5 million de dollars par Gastem. 

Après avoir adopté ce règlement municipal en mars 2013 empêchant les forages pétroliers à moins de 2km de ses sources d’eau potable, Gastem a décidé de poursuivre la municipalité pour « abus de pouvoir ».

Québec insensible aux menaces pétrolières

Cette poursuite de 1,5 million représente cinq fois le budget de la municipalité. La ville a donc fait appel au gouvernement du Québec en 2013 pour que celui-ci l’aide à se défendre contre cette attaque judiciaire. Or le gouvernement Couillard n’a pas bronché d’un poil comme nous l’apprend aujourd’hui Le Devoir (http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/414638/protection-de-l-eau-potable-quebec-laisse-tomber-ristigouche). Dans cet article, on peut lire que les multiples demandes de Ristigouche sont restées lettres mortes, dans ce qui semble un désintérêt total du ministre des Affaires municipales Pierre Moreau.

Pourtant, cette situation aurait dû faire réagir notre gouvernement dont la fonction primordiale est bien la protection de ses concitoyens, et non l’appui aux pétrolières. Ce désintérêt de Québec n’augure rien de bon pour les Québécois qui seront aux prises avec les forages et leurs conséquences potentiellement graves pour la santé et celle de l’environnement.

Appel à l’aide de Ristigouche

Abandonnée par Québec et poursuivie par Gastem, la petite municipalité de Gaspésie se tourne aujourd’hui vers vous tous qui considérez comme moi que des municipalités qui se tiennent debout pour protéger l’accès à l’eau potable ne devraient pas être trainées en justice par les compagnies qui menacent directement cette ressource vitale.

Afin d’éviter que ce genre de poursuite ne créé un précédent et surtout assurer à Ristigouche une défense béton contre l’attitude cavalière de Gastem, appuyez Ristigouche avec nous en faisant un don au www.solidariteristigouche.ca, en « aimant » leur page Facebook (https://www.facebook.com/solidariteristigouche?notif_t=fbpage_fan_invite) et en circulant l’information dans vos réseaux.

Face à la menace pétrolière, soyons solidaires !


Voir en ligne : Solidarité Ristigouche

Nicolas Mainville

Greenpeace Canada

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...