Édition du 21 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Blogues

Négociation dans les secteurs public et parapublic : Retour de la pause peu festive du « temps des fêtes »

C’est le début de la troisième semaine du premier mois de l’année. Ce moment où nous commençons à cesser de nous souhaiter dans nos échanges privés : « Bonne année ! » Moment où la réalité nous rattrape et s’impose à nous dans toute sa splendeur pour les uns (la minorité) et dans toute sa grisaille pour les autres (la majorité). En ce début du mois de janvier 2021, les choses commencent à redémarrer lentement dans les négociations des Secteurs public et parapublic. Allons-y, pour l’occasion, d’un mélange du passé avec quelques éléments du présent et du proche avenir.

Le passé : décembre 2020

Il y a eu, en décembre dernier, une « Entente de principe » sectorielle entre le Conseil du trésor et la FIQ. Quelques jours plus tard, le 10 décembre, le Gouvernement du Québec a présenté au Syndicat de la fonction publique du Québec, des « orientations » en lien avec des « sujets patronaux sur certains enjeux normatifs » (la prestation de service aux citoyennes et aux citoyens ; la santé des personnes ; la mise à jour des conditions de travail et les relations patronales-syndicales). Avec ce document, la partie syndicale était en droit de considérer que la période « exploratoire » avec le Conseil du trésor était derrière elle.

https://www.sfpq.qc.ca/media/bxeh4f2m/20201210_sujets-patronaux_fonctionnaires.pdf. Consulté le 18 janvier 2021.

Le présent : janvier 2021

Les négociatrices et les négociateurs du gouvernement rencontrent, depuis la semaine dernière, leurs vis-à-vis syndicaux pour convenir du calendrier de rencontres des prochaines semaines. Les politiques des organisations syndicales, épauléEs par des conseillères et conseillers syndicaux, peaufinent un cadre stratégique ou un plan d’action pour les prochains mois. Plan d’action à deux paliers : le premier prévoit une poursuite de la négociation qui déboucherait sur une entente négociée avant la fin du printemps ; le deuxième comporte la préparation et l’adoption d’un plan d’action incluant divers moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève à exercer au moment opportun. C’est, pour le moment, ce que nous confirment certaines sources syndicales consultées.

De septembre 2019 à aujourd’hui

Rappelons-nous que la présente ronde de négociation a commencé quand François Legault a annoncé, en septembre 2019, que les salariéEs syndiquéEs ne devaient pas s’attendre à obtenir des hausses salariales supérieures à l’inflation. C’est à la fin du mois d’octobre et au début du mois de novembre 2019 que les organisations syndicales ont déposé leurs demandes. Quelques semaines plus tard, vers la mi-décembre, le président du Conseil du trésor de l’époque, monsieur Dubé, a répliqué en présentant son offre prévoyant des augmentations salariales inférieures au taux de l’inflation projeté par le ministère des Finances.

Cela fait donc plus de 14 mois que l’actuelle ronde de négociation est en cours. Mentionnons qu’il n’est pas arrivé souvent qu’une négociation dans ces secteurs importants de notre société s’étire à ce point. Cela s’est produit lors des rondes de 2003 à 2005 et de 2014-2015... Rappelons-nous qu’à ces deux occasions, le gouvernement avait réservé toute une triste surprise à ses propres salariéEs syndiquéEs qui donnent des services essentiels : soit 0% d’augmentation salariale en 2004, 2005, 2015 et 2019. Il est quand même incroyable que le plus important employeur du Québec impose un tel mauvais traitement salarial à ses propres salariéEs syndiquées qui sont à plus de 75% des femmes...

Pour qui la grisaille ?

Grisaille, que nous vous disions au début du présent texte. Nous savons depuis un certain livre (et un certain film) à succès qu’il existe 50 nuances de gris. Mais, la vie n’est pas toujours un roman. La grisaille reste la grisaille pour certaines personnes. À vous de deviner lesquelles ?

Yvan Perrier

18 janvier 2021

11h50

yvan_perrier@hotmail.com

https://www.youtube.com/watch?v=k_ff5eXt-go&feature=youtu.be&ab_channel=SFPQ . Consulté le 18 janvier 2021.

SPGQ. 2021. Info-négo dernière heure : Info-Négo Fonction publique, vol. 5 no. 6, 20 janvier 2021.

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Blogues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...