Édition du 20 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Mémoires et études

Note socio-économique de l’IRIS

Projet d’oléoduc de sables bitumineux « Ligne 9B » : le Québec à l’heure des choix

L’IRIS a publié une note socio-économique d’importance dans le contexte du débat sur le pétrole et les énergies fossiles au Québec, les mobilisations de l’industrie pour nous enfoncer dans la gorge leurs projets de pipelines et d’oléoducs et l’adaptation du PQ aux intérêts canadiens. Nous publions la présentation et la conclusion de la note et vous invitons à parcourir le document intégral.

La production de pétrole issu des sables bitumineux de l’Alberta est un secteur économique en pleine expansion qui génère des impacts sociaux et environnementaux significatifs. Alors que l’industrie cherche à faire doubler sa production au cours de la prochaine décennie et à la faire tripler d’ici 2050, deux projets d’oléoducs sont envisagés en territoire québécois afin de contrer l’effet de goulot créé par la saturation des voies actuelles de transport de ce pétrole. L’un de ces projets est celui de la société canadienne Enbridge, qui a annoncé l’an dernier son intention d’inverser le flux de son oléoduc « Ligne 9B » entre North Westover, en Ontario, et Montréal-Est. Ce projet aurait pour conséquence d’acheminer vers le Québec 300 000 barils par jour de pétrole issu des sables bitumineux. Dans cette note socio-économique, l’IRIS évalue les impacts sociaux et environnementaux prévisibles de ce projet, de même que ses retombées économiques au Québec.

Conclusion

Le projet d’inversion de l’oléoduc Ligne 9B, s’il venait à se concrétiser, aurait des retombées économiques marginales, alors qu’il aurait de lourds effets néfastes sur l’environnement. S’il est vrai que nous ne pouvons envisager une sortie du pétrole à brève échéance, il est certainement temps de se questionner sur l’opportunité pour la société québécoise d’opérer une transition vers des énergies vertes et renouvelables plutôt que de rester captive d’un cercle de dépendance face aux combustibles fossiles. Alors que le gouvernement du Québec espère développer une nouvelle stratégie énergétique pour la période de 2015 à 2025, le moment est idéal pour mener une réflexion de fond sur notre approvisionnement énergétique, mais aussi, plus fondamentalement, sur un modèle de développement où l’impératif de croissance économique se heurte aujourd’hui aux limites physiques de la nature.

L’intégral du document : http://www.iris-recherche.qc.ca/wp-content/uploads/2013/09/Note-pétrole-WEB-03.pdf

Renaud Gignac

Chercheur à L’IRIS

Sur le même thème : Mémoires et études

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...