Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Vigile de sensibilisation aux femmes et filles autochtones disparues et assassinées et personnes 2ELGBTQQIA+

Kahnawake, 10 février 2022 — Femmes Autochtones du Québec (FAQ), le Foyer pour femmes autochtones de Montréal (FFAM) et le projet Iskweu annoncent leur collaboration pour la tenue d’une vigile de sensibilisation dédiée aux femmes et filles disparues et assassinées (FFADA) et personnes 2ELGBTQQIA+. Cette marche se tiendra le 14 février prochain à 18 h. Son point de départ sera au parc Square-Cabot et se terminera à La Baie sur Sainte-Catherine.

Ces organisations dédiées au bien-être des femmes autochtones du Québec désirent mettre fin à cette double discrimination injustifiée, du fait d’être à la fois femme et Autochtone. Pour ce faire, celles-ci s’engagent depuis des années à soutenir les proches des FFADA et à entreprendre les mesures nécessaires afin que les besoins des familles et des survivantes soient entendus et pris en considération.

En 2015, il a été démontré qu’au Canada, les femmes et filles autochtones sont disproportionnellement plus à risque d’être victimes de violence que les femmes non autochtones. Le colonialisme, les violences historiques et structurelles, le racisme et la discrimination systémiques sont des facteurs qui continuent de perpétuer la violence envers les femmes autochtones. Ce sont l’ensemble de ces facteurs qui contribuent au phénomène de meurtres et de disparitions des femmes, filles et personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones.

«  L’objectif premier de l’événement est de sensibiliser chaque citoyen.ne, déjà informé.e ou s’interrogeant encore sur les FFADA, cette vigile de sensibilisation permettra à plusieurs oratrices de prendre la parole afin de partager leur expertise sur la question. Cet événement se veut rassembleur au grand public afin d’augmenter ce sentiment de solidarité à la cause des FFADA au Québec », affirme Nakuset, directrice générale de FFAM.

«  C’est en unissant nos voix avec d’autres organisations qui désirent mettre un terme aux violences faites aux femmes et filles autochtones qui ont le droit au respect, à la sécurité, à la vie et à l’intégrité, que nos revendications auront une portée de haute envergure. C’est dans cet esprit que nous devons agir et faire front commun tous ensemble afin de les protéger  », atteste Marjolaine Étienne, présidente de FAQ.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...