Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Appel d’appui lancé pour le CSSS Ahuntsic et Montréal-Nord contre les effets de la Nouvelle Gestion Publique !

Le CSSS Ahuntsic / Montréal-Nord a eu besoin d’appui lors du prochain CA afin que nous puissions tenir la ligne dénonciatrice contre la tornade de nos administrateurs !

En effet, depuis plus d’un an, les employéEs ont multipliés les discussions avec le CSSS et devant un mur fermé face à nos revendications afin de contrôler la perte de qualité de services, nous avons entrepris de multiples actions pour sensibiliser nos gestionnaires et nos administrateurs en vain.

Nous faisons face actuellement à un affront de la part du CSSS Ahuntsic et Montréal-Nord. Nous constatons que nos actions ont apportés une très grande mobilisation avec les employéEs du CSSS mais en contrepartie notre employeur déploie dans toutes ces équipes la même façon de faire que Proaction (1) l’a fait auprès des services aux personnes âgées tant décriés dans les médias. Voir les revendications du RANQ et leur plateforme et les faits saillants suites à une tournée nationale auprès des aidantes naturelles. ( http://www.ranq.qc.ca/ )

Notre comité de mobilisation ne lâche pas. La semaine dernière encore, 14 employées se rassemblaient en soirée pour réfléchir de la suite à apporter. C’est de leur part à toutes et tous que je vous ai fait parvenir cette invitation à vous joindre à nous le 24 septembre dernier.

Suite au passage de la firme Proaction.....nous subissons une deuxième vague d’optimisation (comme ils disent) dans TOUTES les autres équipes : Enfance jeunesse famille, santé mentale première ligne et deuxième ligne, le service des archives pour l’instant.

Voici quelques exemples :

- refus catégorique du CSSS de nous transmettre les statistiques nous qualifiant comme étant non performant,
- coupures de 15 postes dans toutes les équipes excluant le service aux personnes âgées qui a déjà subi des coupures
- perte de $ 25,000 annuellement pour les familles les plus démunis d’Ahuntsic et Mtl-Nord par les dons annuels du Fond de la Gazette
- arrêt d’un groupe thérapeutique pour les gens ayant des troubles sévères et persistant ayant un coût de roulement de $650.00
- rajout du mandat sur la prévention de la négligence (mais avec une coupures de 2 postes)
- annulation du kiosque au Cégep Ahuntsic pour la semaine de la santé mentale (prévention et promotion)
- arrêt des mini-conférences au Centre jeunesse emploi (prévention et promotion)
- arrêt de suivi par les MD du CLSC pour notre clientèle les plus vulnérables (moins de 16 ans)
- constat que les personnes qui obtenais des services dans les CLSC se retrouvent dans les organismes communautaires
- plus de formation
- absence de supervision
- augmentation de la charge administratives +++
- augmentation de la prise en charge des dossiers ayant pour résultat l’absence de liste d’attente
- augmentation des instrument de contrôle indue
- impact sur les travailleuses : démotivation du personnel, diminution du potentiel de rétention du personnel, perte de sens du travail, clivage entre les équipes et désinformation, symptômes anxieux chez les travailleuses etc...

Nous croyons que si nous sommes toujours seul à réagir à ces pertes de services nous risquons dangereusement de ne plus pouvoir faire la démonstration de toutes les pertes qui s’accumuleront !

Nous croyons que les personnes ne sont pas des marchandises et que la santé et les services sociaux ne doivent pas être organisés sous un modèle industriel tel que défini par la NGP. Cela a pour effet de déshumaniser les services et de dénaturé ces derniers en introduisant des objectifs de rentabilité issus du secteur privé (LEAN Managérial) (2-4)
Nous constatons que ces processus d’optimisation qu’est le Lean managérial contrevient à notre code de déontologie.

Que nous sommes indignées et attristées de voir les travailleuses du réseau de la santé et des services sociaux qui se battent pour ne pas céder à la médiocrité de leur pratique professionnelle et vivent de plus en plus de symptômes d’épuisement voir de détresse morale.(3)

C’est dans cette esprit que nous avons reçu l’appui à notre CA de : Régine Laurent, présidente à la FIQ, Nadine Lambert VP à la FSSS/CSN, Carole Dubé, présidente de l’APTS, André Frappier, co porte-parole de Qs Crémazie Amir Khadir, député de Mercier.et Philippe De Grosbois Syndicat du Personnel Enseignant du Collège Ahuntsic (SPECA). FNEEQ/CSN

Les employéEs du comité de mobilisation du CSSAMN et les 3 syndicats CSN/FIQ et APTS remercie chacune de ces personnes et souhaitent partager l’article que Philippe De Grobois a fait circuler dans le journal syndical du Collège Ahuntsic.

Marjolaine Goudreau, présidente APTS du CSSSAMN

Solidarité des profs du Collège Ahuntsic
Ces mesures et la mobilisation qui l’entourent nous concernent de plusieurs manières :

- Des infirmières ne se rendront plus au Collège pour tenir une table lors de la Semaine de la prévention en santé mentale en raison des coupures. Dans d’autres collèges, c’est carrément l’infirmière provenant du CSSS qui a dû quitter.

- De nombreux employés du Collège vivent dans le quartier Ahuntsic en plus d’y travailler.

- Le monde de l’éducation subit aussi les effets de l’application de ces normes managériales de « qualité » : pensons à l’assurance qualité qui frappe à la porte de quatre collèges cet automne…

En santé comme en éducation, on tente de transformer l’organisation du travail en y implantant des normes d’efficience importées du privé et qui n’ont souvent rien à voir avec la nature de notre travail. On fait enfler les activités de gestion d’un côté, alors qu’on coupe dans les budgets pour « optimiser » de l’autre. Il y a là une belle opportunité de développer des solidarités dans notre quartier, mais aussi entre employéEs du secteur public dans son ensemble.

Philippe de Grosbois,
Secrétaire à l’exécutif du Syndicat du Personnel Enseignant du Collège Ahuntsic

(1) Proaction : Firme privé, qui au coût d’un demi millions de dollars pris à même les deniers public, viennent dire à nos gestionnaires comment imposer l’approche LEAN
(2) http://www.iris-recherche.qc.ca/blogue/neoliberalisme-la-nouvelle-gestion-publique
(3) http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201302/13/01-4621068-les-medecins-denoncent-le-minutage.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_sante_562_section_POS2
(4) http://www.youtube.com/watch?v=ctnP8LnFsDg
(5)

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...