Édition du 30 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

Samson et Dalila de Camille Saint-Saëns

Samson et Dalila. Saint-Saëns. Orchestre de Paris, Daniel Barenboim. Deutsche Grammophon, 1979.

Samson et Dalila est un grand opéra en trois actes qui a été composé par Camille Saint-Saëns, sur un livret du librettiste Ferdinand Lemaire et présenté, pour une première fois, en 1877. Cet opéra français met en scène deux figures bibliques (Samson et Dalila) qui ont été séparées par la politique et la guerre.

L’histoire se déroule en Palestine vers 1115 avant notre ère. Samson est doté, en raison de sa longue et abondante chevelure, d’une force surhumaine. Il conduit son peuple, qui est esclave des Philistins, à la révolte. Samson se laisse séduire par son ennemie Dalila. Il sera fait prisonnier par les Philistins.

Dans la prison de Gaza, il est enchaîné à une roue qu’il tourne sans arrêt. Ses yeux sont crevés et sa chevelure est coupée. Dans le temple de Dagon, en présence de Dalila, les Philistins l’humilient. Il parvient à retrouver, par la grâce divine, sa force et sa vigueur. Il réussit à ébranler et à faire craquer les colonnes du temple qui finalement s’écroulent. Le temple s’effondre. Samson et ses ennemis se retrouvent ensevelis et sans vie sous les décombres.

Samson et Dalila. Saint-Saëns. Orchestre de Paris, Daniel Barenboim. Deutsche Grammophon, 1979.

Les passions qui se déploient dans cet opéra ont de la grandeur. L’écoute de l’air « Mon cœur s’ouvre à ta voix », à cause de sa charge séductrice, est susceptible de vous faire fondre sur place.

Yvan Perrier

6 juillet 2021

yvan_perrier@hotmail.com

BIBLIOGRAPHIE

Batta, Andréas. 2000. Opéra : Compositeurs, Œuvres, Interprètes. Könemann : Cologne, p. 544 à 547.

Kobbé, Gustave. 1999. Tout l’opéra : Dictionnaire de Monteverdi à nos jours. Paris : Robert Laffont, p. 745 à 746.

Plusieurs auteurs. 1977. Dictionnaire de l’opéra. Paris : Ramsay, p. 314 à 315.

Tranchefort, François-René. 1978. L’opéra : 2. De Tristan à nos jours. Paris : Seuil, p. 62 à 64.

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...