Édition du 1er décembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Luttes étudiantes

Ensemble, affichons nos couleurs. Notre carré rouge, c’est aussi le vôtre.

Le gouvernement Charest n’a pas l’intention de reculer, parce que ses adversaires font partie d’un électorat qu’il peut se permettre de perdre : la communauté étudiante. Pour faire reculer la hausse, il faudrait faire voir au gouvernement libéral que les étudiants ne sont pas seuls.

Non. Nous ne sommes pas seuls à nous opposer à cette hausse. Vous faites peut-être partie de ces parents, collègues et amis qui, même sans fréquenter les écoles actuellement, sont contre la hausse des frais de scolarité qui menace. En ne mobilisant que les étudiants, nous nous privons d’alliés précieux.

La population du Québec est invitée à se joindre à nous, à participer à nos manifestations, à nos débats. Les individus se positionnant contre la hausse sont invités à afficher fièrement le carré rouge afin de montrer au gouvernement que les étudiants ont le soutien du public et que l’adversaire est plus fort qu’il ne le croyait.

Ensemble, affichons nos couleurs. Notre carré rouge, c’est aussi le vôtre.

Sur le même thème : Luttes étudiantes

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...