Édition du 11 février 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections québécoises 2012

Lettre transmise au Nouvelliste de Trois-Rivières

FRAUDE ÉLECTORALE ?

Jean Chrétien, résident permanent d’Ottawa, vient d’annoncer qu’il votera « libéral » aux prochaines élections du Québec :
« Le 4 septembre prochain, l’ancien premier ministre du Canada, Jean Chrétien, votera sans surprise pour le Parti libéral du Québec. Il explique qu’il ne veut plus de référendum sur la souveraineté... »
http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/25/jean-chretien-tanne-des-referendums_n_1829892.html?utm_hp_ref=politique
Or, Jean Chrétien réside en Ontario depuis plus de 40 ans où il paie ses impôts. Il a seulement une résidence secondaire au Québec (*). Il a donc droit de voter à une élection en Ontario, mais pas ailleurs.

Il n’a donc clairement pas le droit de voter à une élection du Québec. La loi électorale est claire sur ce point (**).

Il se promet donc de voter frauduleusement à l’élection du 4 septembre. On peut toutefois comprendre que le grand maitre du « love-in de Montréal en 1995 » et du « scandale des commandites » ne s’embarrasse pas de ces petits détails démocratiques. Non, son comparse Jean Pelletier a bien dit que tous les moyens étaient permis car c’était « une guerre »...
Références :
« Aujourd’hui, c’est Jean Pelletier. Hier, Jean Chrétien. Antérieurement, Pierre-Elliot Trudeau. S’ajoutant aux nombreux « canadiens français » fédéraux toujours disponibles pour les basses œuvres, cet inconditionnel du Canada a œuvré à maintenir de gré ou de force cette « race » dans le Canada.
Il était en guerre, disait-il. Dans les mêmes termes, Guité le disait aussi. Les deux étaient « en ordre de marche. Salut ». Pelletier commandant. Guité exécutant. « Il y en a peut-être qui se posaient des questions. Pas moi ». Guité est coupable. Jean Pelletier aussi. Jean Chrétien également. Lui qui récemment, dans une phraséologie similaire, avouait que s’il n’avait pas réussi à voler le référendum il n’en aurait pas reconnu les résultats positifs.
Ces gens n’ont pas de pleurs pour la démocratie qu’ils tuent... »
http://nuitdelesprit.blogspot.ca/2009/01/surpris-des-propos-de-feu-jean.html
http://www.septentrion.qc.ca/catalogue/livre.asp?id=3045
Jean Pelletier, coupable - La Presse, 21 janvier 2009
Le Directeur général des élections du Québec est-il au courant de cette violation annoncée ?

Cela peut nous faire penser ! Jean Chrétien a-t-il voté sans y avoir droit au référendum de 1995 ?
Et aux élections québécoises subséquentes ??

Une vérification sera sans doute faite.

Jean-Luc Dion

Ingénieur et professeur retraité
Trois-Rivières

P.S. Cette lettre peut certainement être publiée pour l’information de tous.

(*) http://www.radio-canada.ca/nouvelles/05/5527.htm
http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/vie-regionale/shawinigan/200912/10/01-929660-le-poste-de-garde-de-la-grc-tombe-sur-la-propriete-de-chretien.php

(**) Voir la loi :
Chapitre E-3.3
LOI ÉLECTORALE
TITRE I
L’ÉLECTEUR
CHAPITRE I
QUALITÉ D’ÉLECTEUR
Qualité d’électeur. 1. Possède la qualité d’électeur, toute personne qui :
1° a dix-huit ans accomplis ;
2° est de citoyenneté canadienne ;
3° est domiciliée au Québec depuis six mois ;
Référence : http://www.electionsquebec.qc.ca/documents/pdf/loi_elec_fr.pdf

Sur le même thème : Élections québécoises 2012

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...