Édition du 21 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Déjà 15 ans pour Québec solidaire

Il y a quinze ans jour pour jour, nous étions près de 1000 à nous rassembler pour unir nos forces. Ensemble, nous avons créé un parti politique féministe résolument à gauche, portant le projet politique de créer un pays inclusif, vert et solidaire.

Il y a quinze ans jour pour jour, nous étions près de 1000 à nous rassembler pour unir nos forces. Ensemble, nous avons créé un parti politique féministe résolument à gauche, portant le projet politique de créer un pays inclusif, vert et solidaire.

Bientôt rejoints par des milliers d’autres, nous avons réussi à changer durablement le paysage politique québécois. À chaque élection, notre voix a porté un peu plus loin. D’Amir Khadir pourfendant seul la corruption libérale en 2008, nous nous retrouvons en 2021 toujours fidèles à nos principes et plus forts que jamais. Notre députation paritaire, ancrée dans différentes régions du Québec et diversifiée dans ses origines et son vécu est représentative du Québec dont nous rêvons. Elle forme le premier caucus de gauche assumée et indépendantiste de l’histoire du Québec. Ce n’est pas rien.

Évidemment, nous aspirons toujours à plus. Le Québec a besoin de nos idées solidaires. Alors que nous sommes en pleine pandémie, il est frappant de constater à quel point les propositions que notre parti martèle depuis 15 ans répondent aux enjeux de notre temps ! De meilleurs salaires pour que nos travailleurs et nos travailleuses qui sont au front puissent vivre dignement. Mettre fin au sous-financement de notre système de santé pour que celui-ci arrête de craquer de partout. Se donner de belles écoles publiques où l’on respire de l’air de qualité. Créer Pharma-Québec pour produire nos vaccins et nos médicaments ici et cesser d’être dépendants de multinationales étrangères pour pouvoir reprendre notre vie normale. Il ne s’agit là que de quelques exemples où les idées solidaires auraient pu changer la donne.

Le contexte post-pandémique inclura lui aussi son lot de défis. Le Québec aura besoin des solidaires pour s’assurer que les ressources soient disponibles pour s’attaquer aux séquelles de la COVID-19, qu’elles soient liées à notre santé physique, économique ou mentale. Le Québec aura besoin que nous répondions présents et présentes pour une relance économique juste, qui ne laisse personne derrière. Et surtout, la jeunesse québécoise a de grandes attentes envers Québec solidaire sur le front de la crise écologique dont les conséquences seront encore plus désastreuses que celles de la pandémie si nous ne faisons rien.

En cette journée du 15e anniversaire de fondation de notre parti, nous avons la profonde conviction que Québec solidaire, grâce à son vigoureux caucus à l’Assemblée nationale et ses 20 000 membres déployés partout sur le territoire, est à la hauteur de ces défis.

Avec vous, nous entamons la prochaine étape de l’histoire de notre organisation. Nous sommes, comme au premier jour, portés par l’intime conviction que notre projet politique est ce qui pourrait arriver de mieux au Québec. Nous devons maintenant prendre le pouvoir afin que le projet solidaire devienne réalité. C’est ce dont le Québec a besoin.

Grâce à vous, et grâce aux milliers d’autres qui viendront gonfler nos rangs dans les années à venir, nous avons confiance que nous y arriverons.

Longue vie à Québec solidaire !

Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois
Porte-paroles de Québec solidaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...