Édition du 11 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Économie

Jeu en bourse & GameStop : Les milliardaires sont propriétaires du casino

Les actions GameStop ont vu leu valeur augmenter de 700% la semaine dernière en raison de ce certains ont appelé un « bain de sang » organisé par un sous-groupe de Reddit contre des prévisions d’un fonds spéculatif de Wall Street qui prévoyait la chute des actions GameStop.

Publié le 30 janvier 2021 | tiré d’Alternative socialiste | traduit de Socialist Party (ISA en Irlande)
https://alternativesocialiste.org/2021/01/30/jeu-en-bourse-gamestop-les-milliardaires-sont-proprietaires-du-casino/

GameStop a subi des pertes massives ces dernières années avec l’essor du marché numérique des jeux et le déclin de la grande distribution. Il était presque inévitable que GameStop ferme ses portes au cours des prochaines années, ou que l’entreprise réduise considérablement ses effectifs comme l’ont fait d’autres sociétés. L’année dernière, GameStop a fermé 400 magasins et 600 l’année précédente.

Cependant, les espoirs de l’entreprise ont changé en septembre dernier lorsque Ryan Cohen (co-fondateur et ancien PDG de la société de commerce électronique Chewy) a investi 76 millions de dollars. La valeur des actions a remonté jusqu’à comprendre deux chiffres pour la première fois depuis mars 2019.

Qu’est-ce qu’une « vente à découvert » ?

Malgré cela, GameStop ne se portait pas encore très bien et une société d’investissement basée à New York, Melvin Capital, l’a vu et a essayé ce qu’on appelle une « vente à découvert ». La vente à découvert consiste pour un investisseur à emprunter des actions à un courtier et à les vendre immédiatement, en espérant que le prix baissera afin de pouvoir les racheter au prix le plus bas avant de rendre au courtier en empochant la différence : plus le prix baisse, plus les vendeurs à découvert sont rentables.

Cela peut toutefois être risqué, car si le prix augmente, les vendeurs à découvert devront acheter des actions à un prix plus élevé avant de retourner chez le courtier. Et c’est ce qui s’est passé dans ce cas. Un sous-goupe de Reddit (de 4,4 millions d’utilisateurs) appelé « WallStreetBets » a réalisé ce que Melvin Capital faisait et a encouragé d’autres petits investisseurs à placer leur argent sur GameStop. La valeur des actions a donc grimpé. Lorsque Mevin Capital a réalisé ce qui se passait, la société a été contrainte de mettre fin à sa vente à découvert et de racheter les actions en perdant elle-même des milliards de dollars, mais en faisant encore monter la valeur des actions GameStop.

L’année dernière, à la même époque, GameStop se situait à 3,21 dollars par action. Mercredi, à leur apogée, les actions valaient 491 dollars. Les petits investisseurs se sont révélés plus malins qu’un fonds spéculatif de Wall Street.

Un système truqué

Mais l’élite de Wall Street a alors exercé sa magie corrompue. Robinhood, l’un des plus grands et des plus récents sites de commerce, a empêché les gens d’acheter des actions de GameStop, ce qui a sauvé Melvin Capital et de nombreuses autres entreprises de pertes encore plus importantes. Cette manœuvre, tout comme les renflouements sans précédent de l’année dernière, montre une fois de plus que le capitalisme est un système truqué, où les règles sont écrites dans l’intérêt des milliardaires aux dépens de la majorité de la société, y compris des petits investisseurs. Il est clair que le capitalisme n’est pas vraiment un « marché libre » pour tout le monde, c’est un marché libre pour les élites.

En fin de compte, ce fiasco démontre que les marchés boursiers ne sont rien d’autre que du jeu d’argent, mais que ce sont les gros joueurs qui possèdent le casino. Cela illustre la nature véritablement parasitaire du capitalisme. Ce système repose sur des milliardaires qui s’accaparent la richesse créée par les travailleuses et travailleurs au lieu de l’investir là où cela est nécessaire : pour fournir des emplois, des logements, des soins de santé ou assurer la transition vers une économie sans carbone.

Des milliards de dollars sont échangés chaque jour en bourse et des richesses obscènes sont amassées par les grandes entreprises et l’élite super-riche aux Etats-Unis. Et ce, à un moment où le Congrès débat de l’opportunité de donner ou non 2000 dollars d’allocation unique spéciale aux travailleuses et travailleurs américains qui ont du mal à joindre les deux bouts dans cette crise sanitaire ! Le capitalisme est la plus grande escroquerie qui soit et les fiascos comme celui qui s’est produit avec GameStop ne font qu’exposer le système pour ce qu’il est. Il est temps de le renverser.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Économie

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...