Édition du 1er décembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Pauvreté : Le gouvernement du Québec doit s'inspirer du gouvernement du Canada

Il y quelques jours le gouvernement fédéral donnait à certaines personnes exclues du marché du travail un 600$, un paiement unique pour les aider à traverser la crise. Ces personnes sont, ou des personnes handicapées reconnues comme telles par le gouvernement fédéral ou ceux et celles qui reçoivent de Retraite Québec une prestation d’invalidité. Bien contents et contentes pour ces personnes.

Le gouvernement fédéral depuis le début de cette crise pose des gestes pour aider les personnes qui ne peuvent ou ne travaillent pas. De l’aide a été donné aussi aux personnes agées, aux étudiants.es. Nous félicitons tous ces gestes. Le gouvernement fédéral reconnaissait avec la PCU et la PCRE, que pour vivre chaque personne a besoin de 2000$ par mois pour couvrir ses besoins essentiels. Ces personnes sont comme nous, les personnes assistées sociales, sans travail. Au printemps il doublait le versement de crédit de TPS, d’ailleurs ce genre de crédit ressemble au Crédit d’impôt de solidarité (CIS) !

A l’instar du gouvernement du Canada, le gouvernement du Québec n’a apporté aucune aide directe aux personnes assistées sociales, afin de traverser la crise actuelle. Malgré une pétition, multiples échanges avec le ministre responsable de la Solidarité sociale. Toutes nos demandes appuyées par plusieurs acteurs.es du Québec. La hausse du coût des biens de première nécessité, l’augmentation de différents frais de services se fait sentir chez tout le monde, mais elles frappent plus fort chez les personnes pauvres.

À ce jour, encore rien pour faire une différence. Pourtant au début de la crise le Premier ministre disait qu’il s’occuperait de toutes les personnes vulnérables. On ne peut que conclure que l’objectif n’est pas atteint. Les personnes assistées sociales, se sentent encore là oubliées.

Le ministre Boulet remplit sa fonction de ministre du travail, mais nous lui rappelons qu’il est aussi ministre de la Solidarité sociale et aucune somme n’est arrivée dans les poches des plus pauvres pour les aider à traverser la crise. Quand le ministre dit avoir donné, il a donné aux banques alimentaires et organismes de charité, qui en ont réellement besoin, mais l’aide de dernier recours c’est l’aide sociale. Il ne faut pas l’oublier.

Le ministre Boulet devrait s’inspirer du gouvernement fédéral ou de ses homologues de certaines provinces qui ont supporté les personnes assistées sociales afin de traverser cette crise.

Présentement les 3M sont à l’honneur ; 2 Mètres de distance, le lavage des Mains et le Masque.

Pourquoi ne pas transformer ces 3M par ; un coup de Main, deux Milles $, et un Miracle (le réveil du ministre Boulet) ? Pourquoi pas pour Noël ?

Renée Dubeau, Ghislain Hudon, Linda Laprise et Monique Toutant

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...