Édition du 11 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Les centres de services scolaires (CSS) et les commissions scolaires (CS) ont décidé de contester devant le Tribunal administratif du travail la grève annoncée pour le 14 avril 2021 par les syndicats de la FSE-CSQ et de l’APEQ

Pathétique obsessionnel jusqu’aboutisse ?

Manifestement pas trop heureuse du jugement émis par le juge Philippe Cantin de la Cour supérieure du Québec à leur encontre, les deux organismes patronaux nommés ci-haut ont décidé de contester devant le TAT la courte grève prévue pour ce mercredi par les 73 000 membres de la FSE-CSQ et de l’APEQ.

De toute évidence, les CSE et les CS ont décidé qu’ils utiliseront la totalité des moyens juridiques à leur disposition pour interdire aux enseignantEs d’exercer un droit qui jouit d’une protection constitutionnelle au Canada depuis 2015. La prétention des employeurs relève d’une subtilité douteuse : ils admettent que le droit de grève est légal, mais ils considèrent que son exercice est « abusif ». Ils ajoutent également que son utilisation a pour effet de priver le public « d’un service auquel il a droit ». À quel genre de grève rêvent les employeurs du milieu scolaire ? Une grève qui se déroulerait en plein congé estival sur les rives d’une plage ? Depuis quand au juste un arrêt collectif de travail ne se répercute-t-il pas sur la prestation d’un service ? Là-dessus, nous attendons des précisions.

Nous verrons ce qu’il en résultera de cette démarche de contestation juridique qui semble relever d’un pathétique obsessionnel jusqu’aboutisse.

L’audience devant le TAT est prévue pour mardi matin le 13 avril 2021. Il va sans dire que nous continuerons de vous tenir informés des différents développements.

Yvan Perrier

12 avril 2021

19h20

yvan_perrier@hotmail.com

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...