Édition du 22 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Les restos et le communautaire pour sortir de l’isolement

Comment se débrouille Martine*, une femme seule avec son chat dans un petit 2½ ?

tiré de : ATD - Août 2020 - Déconfinons nos voix 
De ATD Quart Monde ,

Ses grands enfants ont leur vie et ils habitent en dehors de Montréal. « Avant j’allais au restaurant prendre mon café et là je voyais du monde. » Christiane et Lydie aussi retrouvaient leurs connaissances au restaurant. Pas dans les Grands Restaurants, non, de petits snack bars ou des cafés.

Pendant le confinement de mars, nous avons appris l’existence d’un service d’appel conférence gratuit qui permet jusqu’à 15 téléphones de se parler en même temps. C’est au travers ces réunions téléphoniques que ces voix ont été entendues.

Bien que chacune soit en situation de pauvreté, toutes travaillent bénévolement dans des organismes communautaires. D’ailleurs, Sylvain réclame que le communautaire rouvre car il n’a plus de liberté « j’étouffe ». Il languit de retrouver, entre autres, le conseil d’administration sur lequel il siège.

Ahmed ne peut plus faire de bénévolat à la banque alimentaire, malgré l’appel du Premier Ministre en mars. Il doit se contenter de recevoir. Éric devait aller rencontrer un député avec un organisme de défense de droits au bout d’un cheminement de 3 ans. Il s’offusque parce que 4000 organismes sont gelés. « Ils contribuent à la démocratie, à la justice et à la communauté. »

Avec le vécu de ces personnes en situation de pauvreté, le déconfinement aurait possiblement été planifié différemment. À entendre les restaurateurs s’impatienter pour recevoir des clients, nous devinons que d’écouter ces personnes auraient apporté des bienfaits à l’économie également.

En amont, avec des familles en situation de pauvreté, la stratégie de confinement des écoles aurait rapidement tenu compte des enfants avec des besoins particuliers, et de ceux qui n’ont pas accès à internet. Or, c’est après coup que le ministère de l’Éducation a cherché des arrangements. Mais déjà, plusieurs enfants avaient décroché parmi ceux que nous côtoyons à la bibliothèque de rue, sans compter la confusion des parents.

Nous ne referons pas les derniers mois, mais nous chercherons à faire entendre ces vécus de la pauvreté autour de nous.

(*Les noms ont été changés)

Daniel Marineau

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...