Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Plan de transition économique 300 000 emplois verts pour le Québec

Maintenant ou jamais

Nous publions ici l’introduction du Plan de transition économique présenté par Québec solidaire dans le cadre de la campagne électorale et qui inspirera les axes de la campagne sur l’urgence climatique que le parti s’apprête à lancer dans les prochains jours.

Pour lire l’intégralité de ce plan, cliquez sur l’icône

INTRODUCTION

L’activité humaine est responsable des grands bouleversements qui agitent le climat planétaire et c’est pourquoi la plupart des gouvernements du monde se sont engagés à remédier à la situation. En effet, les pays signataires de l’Accord de Paris ont pris, en 2015, l’engagement de limiter l’augmentation de la température planétaire à 1,5 °C par rapport à l’ère préindustrielle, et ce, d’ici 2100. Or, les plus récentes données du Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (GIEC) indiquent que si rien n’est fait, ce seuil sera déjà franchi avant 2040. Toujours selon le GIEC, les émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés devront diminuer, d’ici 2050, de 80 à 95 % par rapport au niveau de 1990, si on veut empêcher le réchauffement d’atteindre le seuil critique d’augmentation de 1,5 °C.

Au Québec, les émissions de gaz à effet de serre n’ont diminué que d’environ 9 % entre 1990 et 2015. Nous avons pris un retard considérable. S’il est raisonnable de croire que l’on pourra atteindre les cibles fixées par le GIEC, l’heure n’est plus aux demi-mesures.

Un changement de cap s’impose. Un gouvernement de Québec solidaire se donne pour objectif de diminuer d’ici 2030 les GES de 48 % par rapport au niveau de 1990, et de 95 % d’ici 2050.

Changer de cap bousculera les habitudes et sera perçu comme un sacrifice par plusieurs. Mais ne rien faire n’est pas une option ; le business as usual empêtre notre économie dans la dépendance au pétrole. Le Québec peut non seulement offrir une vie meilleure à tout le monde, mais aussi une vie mieux adaptée aux écosystèmes. Pour y arriver, Québec solidaire propose un Plan de transition économique global et structurant qui nous amène sur la voie de l’équilibre écologique. En ce sens, il constitue le cœur de notre projet de société.

L’ensemble des mesures que nous proposons sera implanté de manière progressive afin de faciliter la transition, et nous établirons des cibles d’étape pour chaque période de cinq ans afin de nous assurer du respect de ces cibles. En mobilisant tous les acteurs concernés, tant le secteur public que privé, tant la population que les municipalités, Québec solidaire met de l’avant un plan qui rend possible la transition.

L’approche globale que nous proposons est nécessaire pour adopter des modes de vie qui soient viables d’un point de vue non seulement écologique, mais aussi économique. La situation actuelle exige de repenser notre approvisionnement en énergie, nos modes de transport, la façon dont nous produisons et consommons les biens, notre manière de construire les bâtiments où nous vivons et travaillons, ainsi que les méthodes de gestion de nos matières résiduelles. Ces changements se feront pour le mieux, avec au cœur l’idée d’une croissance de la qualité de vie et la conviction que ce sont les solutions collectives qui permettent cette amélioration.

Concrètement, un coup de barre s’impose dans le domaine des transports, qui sont responsables de plus de 40 % des émissions totales de GES au Québec. Nous misons donc sur un développement massif du transport en commun dans toutes les régions du Québec pour permettre aux citoyens et citoyennes de compter sur une alternative à l’auto solo. Nous proposons aussi une mise en valeur et un aménagement écologique du territoire, conditions nécessaires pour rapprocher l’activité économique de nos vies, de notre travail et de notre consommation. Un meilleur aménagement permettra aussi de préserver la richesse des écosystèmes. Dans le secteur du bâtiment, l’adoption d’un nouveau cadre réglementaire fera en sorte d’améliorer l’efficacité énergétique. Ces mesures permettront une sobriété énergétique et une sortie progressive du pétrole.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...