Édition du 19 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Opinion

Merci aux Yes Men !

Le canular des Yes Men à Copenhague était une initiative culottée dénonçant le gouvernement Harper et ses mesures homéopathiques irresponsables en matière de lutte au changement climatique. Mais ces activistes de l’humour sous-estimaient sans doute la capacité des Conservateurs à se rendre ridicules.

Car en réaction au canular, non seulement le représentant du gouvernement, Dimitri Soudas, a-t-il laissé entendre que l’écologiste bien connu Steven Guilbeault pouvait avoir manigancé le coup, il s’est empressé de lui dire qu’il devrait s’excuser pour ses critiques envers la position canadienne ! Plus autocrate, tu meurs...

Merci aux Yes Men de nous avoir fait rire un instant d’un gouvernement triste à pleurer. Car les écologistes, les parlementaires, les journalistes, la population hors leurs électeurs, la société civile excluant les grandes corporations : tout cela suscite le plus grand mépris des Conservateurs. Résultat : ce gouvernement est un danger non seulement pour le climat mais pour la démocratie.

Catherine Caron
Montréal

Mots-clés : Opinion
Catherine Caron

Rédactrice en chef adjointe de la revue Relations.

Sur le même thème : Opinion

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...