Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Blogues

Secteur public et parapublic : Résultat de la tournée du vendredi

Chaque semaine, invariablement je communique avec des conseillères et des conseillers syndicaux. Parfois au téléphone et parfois par écrit. Cette semaine ce fut par écrit.

Je leur ai fait parvenir un tout petit questionnaire du genre : vous pouvez répondre par un « oui » ou par un « non » aux trois premières questions. Pour la dernière interrogation, un petit commentaire peut s’avérer nécessaire. Dans tous les cas, vous avez le droit de refuser de répondre. Vos réponses donneront lieu à un traitement anonyme et confidentiel.

Voici, sans plus tarder, les quatre questions et le cumul des réponses :

1) Y a-t-il des séances de négociations en cours avec le gouvernement aux tables sectorielles ?

Alors oui, il y a eu au cours des dernières semaines des rencontres à certaines tables sectorielles. Mais pas nécessairement à toutes.

2) À la table centrale ?

Pour ce qui est de la table dite « centrale », là aussi jusqu’au moment de rédiger notre article, nous pouvons affirmer qu’il y a eu des échanges avec certaines organisations syndicales. Il y en a une qui nous a précisé ceci : les rencontres ont servi à « faire le point […] mais sans plus ».

Nous avons appris vendredi soir le 26 mars autour de 19 heures que la présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel, convoquait les six présidentEs des organisations syndicales (APTS, CSN, CSQ, FAE, FIQ et FTQ) qui ont des membres dans le secteur parapublic, à une séance de négociation pour mardi soir le 30 mars 2021. Il est question de la présentation d’une nouvelle proposition qui serait soumise par le gouvernement Legault à ses salairéEs syndiquéEs. Jusqu’à quel point s’agira-t-il d’une offre bonifiée ?

Nous avons appris, lundi matin le 29 mars, que les organisations syndicales SPGQ et SFPQ sont également convoquées à une rencontre avec la présidente du Conseil du trésor.

3) Y a-t-il eu au cours des deux dernières semaines des rencontres, des discussions, des échanges avec les partis politiques de l’opposition à l’Assemblée nationale ?

Certaines organisations syndicales ont eu des échanges avec un député de l’opposition. Une organisation a rencontré des ministres. Dans le premier cas, la rencontre a servi à préparer des questions à poser à l’Assemblée nationale et dans l’autre cas à sensibiliser des ministres (responsables de régions) de la CAQ aux enjeux de la présente ronde de négociation. Une organisation syndicale nous a précisé qu’il aurait pu y avoir un échange avec un député de l’opposition lors d’une manifestation.

4) Si oui, quel(s) parti(s) ?

Québec solidaire.

Des actions à venir cette semaine

À surveiller cette semaine  :

· La grève le 30 mars des salariéEs syndiquéEs affiliéEs à la CSQ dans le secteur collégial ;

· La manifestation intersyndicale qui se tiendra simultanément à Montréal et à Québec le 31 mars.

Dans un communiqué publié le 28 mars 2021, la FTQ annonce trois journées d’action et de mobilisation pour les 29, 30 et 31 mars. À l’agenda : des visites de ministres dans différentes régions le 29 mars ; une manifestation devant l’Assemblée nationale le 30 mars et bien entendu la participation de ses membres lors des manifestations qui se dérouleront simultanément à Montréal et à Québec le 31 mars.

Dans la plupart de ses communiqués publiés depuis le début de la présente ronde de négociation le conseiller aux communications rappelle infatigablement quelques données statistiques importantes à connaître qui permettent de « déboulonner quelques mythes » en vue de « mieux comprendre les enjeux de cette négociation » :

Moyenne salariale des employés du secteur public (FTQ) : 36 155,49 $ ;
Moyenne salariale des employés occasionnels et temporaires (FTQ) du secteur public (autres que réguliers) : 28 490,15 $ ;
Retard salarial du secteur public (FTQ) : 9,2 % ;
Pourcentage de femmes que nous représentons (FTQ) : 73,7 % ;
Pourcentage de travailleurs et travailleuses qui n’ont pas de permanence ou de poste à temps complet (FTQ) : 43,2 %.
Source : https://www.newswire.ca/fr/news-releases/les-negociations-dans-le-secteur-public-un-an-sans-contrat-de-travail-le-personnel-du-secteur-public-se-mobilise-les-29-30-et-31-mars-858489160.html. Consulté le 28 mars 2021.

Yvan Perrier

29 mars 2021

13 heures

yvan_perrier@hotmail.com

Réflexion en marge…

« Faire le point », « Point mort », qu’est-ce qu’un « Point » ?

« Point : Portion de l’espace dont toutes les dimensions linéaires sont nulles ». Le Petit Robert, 2017, p. 1946. Bref, un « point » est un signe imperceptible.

« Faire le point », « Point mort », sont des expressions connues qui, à première vue, parlent d’elles-mêmes. Pas besoin de longs développements pour savoir ce qu’elles signifient. « Faire le point » : « Se repérer en examinant sa situation par rapport aux faits, aux circonstances, à une évolution ». Au « point mort » : « moment où une évolution s’arrête ». Bon, mais qu’est-ce qu’un point ? Là-dessus, le grand Euclide s’est littéralement cassé les dents quand il a tenté de définir le mot « point ». « Le point est ce qui n’a pas de parties ». Bref, il s’agit d’un signe qui n’a « ni longueur, ni largeur, ni épaisseur » (Denis Henrion). Décidément, cela s’embrouille. Dans les faits, « point » n’est « point rien » ! C’est là où nous ont menés nos investigations en vue de « faire le point » sur un « Point mort ». Comprenne qui pourra puisqu’il y aura une rencontre de négociation au « sommet » le mardi 30 mars 2021.

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Blogues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...