Édition du 27 février 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

États-Unis

Condamner la chasse publique aux sorcières

Source médias : la présidente et directrice générale de la table ronde des femmes noires (black women’s roundtable) condamne la chasse aux sorcières publique contre la présidente de l’université de Harvard qui a dû démissionner

Traduction Johan Wallengren

Washington - Melanie L. Campbell, présidente et directrice générale de la National Coalition on Black Civic Participation (Coalition nationale pour la participation civique des Noirs) et organisatrice de la Black Women’s Roundtable, exprime ses vives préoccupations en rapport avec la démission de Claudine Gay, présidente de l’université de Harvard. La campagne menée par le milliardaire Bill Ackman, qui a fait fortune dans les fonds spéculatifs (hedge funds), a grandement contribué à ce dénouement. Cette tournure des événements est perçue non seulement comme un incident individuel, mais comme le résultat d’une attaque de plus grande envergure contre les valeurs de la diversité, de l’équité et de l’inclusion (DEI) non seulement dans la sphère de l’enseignement, mais aussi dans d’autres secteurs de la société.

Melanie Campbell est une source largement reconnue lorsqu’il s’agit de traiter des droits civils et de la justice sociale. Elle est disponible pour commenter dans les médias les implications de la démission forcée de la présidente Gay, qu’elle décrit comme une illustration inquiétante de la chasse aux sorcières en cours visant le leadership des femmes noires et les initiatives DEI pour lesquelles elles militent. Ce qui est arrivé à Claudine Gay va au-delà de sa seule personne ; c’est un message clair adressé à toutes les femmes noires qui cherchent à atteindre l’excellence dans leurs domaines d’activité respectifs. De tels actes sapent les progrès durement acquis dans notre lutte pour l’égalité et la représentativité.

La NCBCP, Coalition nationale sur la participation civique des Noirs [1], est l’une des organisations de défense des droits civiques et de la justice sociale les plus actives aux États-Unis. Elle œuvre pour un engagement accru des Noirs américains à l’égard de leurs droits civiques, économiques et électoraux.
La BWR, Table ronde des femmes noires [2], est la branche de la NCBCP qui aide les femmes et les jeunes filles à faire valoir leurs droits.

*****

Abonnez-vous à notre lettre hebdomadaire - pour recevoir tous les liens permettant d’avoir accès aux articles publiés chaque semaine.

Chaque semaine, PTAG publie de nouveaux articles dans ses différentes rubriques (économie, environnement, politique, mouvements sociaux, actualités internationales ...). La lettre hebdomadaire vous fait parvenir par courriel les liens qui vous permettent d’avoir accès à ces articles.

Remplir le formulaire ci-dessous et cliquez sur ce bouton pour vous abonner à la lettre de PTAG :

Abonnez-vous à la lettre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : États-Unis

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...